Des idées cadeaux pour Noël

Domaine de Gry-Sablon REGNIÉ 2016 — Les Forchets

Domaine de Gry-Sablon REGNIÉ 2016 — Les Forchets

Domaine de Gry-Sablon
REGNIÉ 2016
Les Forchets

Prix Public 10,00 €
Prix Abonnés 8,50 €

Description

Domaine de Gry-Sablon REGNIÉ 2016 — Les Forchets fait partie de la sélection des abonnements Tastevin et Buissonniers du mois de avril 2017 que Marie-Dominique Bradford a sélectionné spécialement pour ses abonnés.

Le domaine de Gry-Sablon, qu'elle connait depuis de nombreuses années, travaille avec autant de talent, que ce soit pour son Morgon, plus connu, ou ce Régnié, plus confidentiel ! On aime la légèreté de ce vin gourmand, peu tannique qui accompagne aussi bien les viandes blanches que les poissons et les planches de charcuterie et de fromage. On croque le fruit à chaque gorgée !

Faites-le plein de ce vin, que vous apprécierez tout au long de l'été !

 

Commander ce vin

épuisé

Le domaine

Officiellement rattaché à la Bourgogne viticole, le Beaujolais n’en a pas moins une personnalité propre. Dominique (oenologue) et Claudine Morel sont propriétaires de 18 hectares de vigne en Beaujolais-Villages et sur les crus Fleurie, Morgon, Juliénas, Régnié, Moulin-à-vent et Saint Amour. Créé en 1900 par l’arrière grand-père de Dominique, le domaine est aujourd’hui une référence dans le Beaujolais, raflant systématiquement les médailles aux concours ! Les vignes sont plantées à très forte densité (10000 pieds à l’hectare – pour les nuls en maths, c’est 1 pied tous les mètres ! serrés, serrés…), ce qui favorise les petits rendements car plus de pieds doivent se partager les mêmes nutriments. Comme dans tout le Beaujolais, les vignes sont taillées «en gobelet», non soutenus par des piquets ou fils, empêchant toute mécanisation. Régnié est l’appellation la moins connue des crus du Beaujolais. C’est pourtant sur ce terroir de granite rose que l’expression aromatique du gamay est la plus intense.

Accords

planches de charcuterie - grillades -  pizzas

Le vin

Issus d’une parcelle provenant de la famille de Christine, la femme de Dominique Morel, les vignes âgées de 55 ans sont plantées à proximité de la célèbre église à deux clochers du village. Les raisins sont récoltés à la main (obligatoire dans le beaujolais) en grappes entières. Ils sont ensuite placés dans les cuves pour attendre le début de la fermentation qui gagnera en douceur, grappe par grappe, la cuve tout entière. Cette méthode, dite de « macération carbonique », permet de se concentrer sur le fruit, c’est ce qu’on attend de ce cépage peu tannique. Le résultat donne un vin d’une grande finesse, concentré et juteux avec des tannins fondus, mais qui saura évoluer en bouteilles pendant 3-4 ans.

Dégustation

nez — séducteur... avec plein de fruits mûrs : framboise, fraise et des épices

bouche — gourmand, ample avec de jolis tannins fins

garde — dès maintenant et jusqu’en 2020

service 14-16°