Des idées cadeaux pour Noël

Domaine Guillaume Armand LANGUEDOC 2016 — «Le Petit Clos Vacquerolles»

Domaine Guillaume Armand LANGUEDOC 2016 — «Le Petit Clos Vacquerolles»

Domaine Guillaume Armand
LANGUEDOC 2016
Le Petit Clos Vacquerolles

Prix Public 9,90 €
Prix Abonnés 8,42 €

Description

Domaine Guillaume Armand LANGUEDOC 2016 — «Le Petit Clos Vacquerolles» fait partie de la sélection des abonnements Tastevin et Buissonniers du mois de juin 2017.

Guillaume Armand a racheté une vigne en friche aux portes de Nîmes, qui n'avait pas vu de désherbant depuis belle lurette. Il a immédiatement démarré la conversion en agriculture biologique.

Le fruit explose en bouche, avec une belle pointe florale et des épices. Un pur délice de fruit croquant, de générosité sudiste sans excès. A déguster un peu frais, pour encore plus de fraicheur !

 

Commander ce vin

épuisé

Le domaine

Un nouveau domaine dans le Languedoc pointe son nez. Toujours à l’affût de nouveaux talents prometteurs, je suis allée à la rencontre de Guillaume Armand. Fils de vigneron, c’est très tôt que son père lui transmet la passion de la terre et du vin. Il a toujours aimé travailler dehors, profiter de la nature et du grand air. Alors après des études en viticulture, il multiplie les expériences professionnelles dans le Minervois, les Côtes du Rhône, la Bourgogne, et jusqu’en Australie, avant de franchir le pas et de s’installer comme vigneron dans cette région qui l’a vu grandir. L’opportunité en 2012 de reprendre 3.5 hectares de vignes abandonnées à Vacquerolles, aux portes de Nîmes, devient l’élément déclencheur. Ces parcelles, dans un vallon niché au milieu de la garrigue lui conviennent pour accompagner son projet. La conversion bio est immédiate, sans se poser de questions, afin de redonner à ces ceps de syrah, de grenache et de cinsault une nouvelle vitalité. Il me souffle dans l’oreillette qu’un projet de plantation de raisins blancs est en cours… A suivre !

Accords

Grillades au thym, tapas, charcuterie, pizzas maison

Le vin

A la vigne, Guillaume privilégie le travail manuel, en observant et en respectant la nature. Les raisins sont ramassés délicatement à la main (50/50 de grenache et de cinsault), et placés dans de petites caissettes individuelles pour éviter que les grappes ne s’écrasent. Elles sont ensuite égrappées en arrivant à la cave puis légèrement foulées pour libérer le jus. La fermentation commence lentement, comme une infusion pour ne pas extraire trop de tannins. Un élevage de 6 mois harmonise arômes et structure. Et voilà, un joli jus fin, fluide, doux et suave dans vos verres !

Dégustation

nez — Fruits rouges et noirs, pointe florale, épices

bouche — Fruité et croquant, tannins souples

garde — 2017 - 2019

service 14-16°