Domaine La Petite Tuile - GAILLAC 2016 - Braucol

Domaine de La Petite Tuile - GAILLAC 2016 - Braucol

Domaine La Petite Tuile
GAILLAC 2016
Braucol

14.50 € / bouteille

12.33 € pour les abonnés

- +

Description

Domaine La Petite Tuile - GAILLAC 2016 - Braucol est le troisième vin, plus complexe que les deux précédents, de la box Buissonniers du mois de Septembre 2018.

C'est avec des vins comme celui-ci que nous découvrons le patrimoine ampélographique de cette belle région du Sud-Ouest. Le braucol, cépage gaillacois par excellence, apporte des notes de fruits rouges frais, des épices (poivre) pour une texture juteuse, ample et savoureuse. C'est avec succès que Clément et Clémence Debord créaient le Domaine de La Petite Tuile en 2016. Ils sont en conversion vers une agriculture biologique.

Produites en petite quantité, cette cuvée s'accordera avec des lasagnes, des paupiettes ou un sauté de veau aux pruneaux.

Dégustation

nez — très ouvert ! fruits frais, framboise, poivre

bouche — juteux, ample, épicé, savoureux

garde — 2018-2021

service 14-16°

Accords

lasagnes, paupiettes, sauté de veau aux pruneaux

Le domaine

Le Domaine de la Petite Tuile, ce sont seulement 5,37 hectares situe?s en plein cœur des premie?res co?tes de l’appellation Gaillac. Si les terres dans lesquelles leurs vignes prennent racine appartiennent a? la famille depuis de nombreuses ge?ne?rations, c’est un nouveau-ne? dans la région puisqu’il a officiellement vu le jour en mars 2016. Apre?s avoir parcouru d’autres chemins professionnels, Clément et Clémence Debord ont fait le choix de faire perdurer la tradition familiale à travers les ce?pages gaillacois aux doux noms de Loin de l’Oeil, Duras, Braucol... Leurs vignes sont situe?es sur les coteaux de la rive droite du Tarn, là ou? les printemps doux et pluvieux se déroulent sous influence oce?anique, les e?te?s ont l’accent me?diterrane?en, les arrie?re-saisons sont ensoleille?es. La volonte? de continuer a? faire vivre les vignes familiales inclut de pre?server au maximum leur environnement et la biodiversite?. Ils ont donc entame? une conversion vers l’agriculture biologique et le millésime 2019 sera leur premier « officiellement » bio.

Le vin

En amont de la récolte, pour que le raisin arrive à pleine maturité, ils pratiquent l’ébourgeonnage et l’effeuillage puis les vendanges en vert. La vinification est toute simple et l’élevage en barriques pendant 1 ans sert à affiner ce profil un peu fougueux tout en démonstration de fruit. L’avantage des cépages autochtones est qu’avec des méthodes pourtant très simples, c’est leur personnalité qui ressort et marque le palais. Seules 1400 bouteilles de ce vin ont été produites !

Recevoir de nos nouvelles