fbpx

Archives

Bœuf bourguignon façon tajine

 

Voici une variante orientale du bœuf bourguignon qui surprendra vos convives ! Les pruneaux ajoutent une note confite qui transforme ce plat traditionnel en une originale recette sucrée-salée.
Prévoyez deux bouteilles : une pour aromatiser le plat, et l’autre pour l’accompagner ! Réserver bien sûr la meilleure pour la déguster.

Recette de bœuf bourguignon façon tajine

Ingrédients pour 4 personnes

  • 700 gr de paleron ou de macreuse
    (précisez à votre boucher que c’est pour un bœuf bourguignon : il vous coupera ainsi la viande en gros cubes !)
  • 150 gr de lardons
  • 5 grosses carottes
  • 15 pruneaux
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • quelques feuilles de laurier
  • quelques branches de thym
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 bouteille de vin rouge
  • semoule
  • beurre
  • sel
  • poivre Bœuf bourguignon façon tajine
  1. Coupez l’oignon en petits carrés et émincez la gousse d’ail.
  2. Dans une cocotte-minute, faites revenir la viande coupée en gros cubes dans du beurre, pendant 5 min à feu moyen.
  3. Coupez les carottes en fines rondelles en attendant.
  4. Les 5 min écoulées, ajoutez les lardons, l’ail et l’oignon, et faites rissoler le tout jusqu’à ce que l’oignon devienne translucide.
  5. Ajoutez ensuite les carottes et les pruneaux, mélangez et n’hésitez pas à rajouter du beurre !
  6. Saupoudrez de 2 cuillères à soupe de farine, mélangez et laissez dorer 5 min à feu doux.
  7. Versez les 2/3 d’une bouteille de vin rouge dans la cocotte : le vin doit recouvrir la viande, si ce n’est pas le cas, complétez avec un peu d’eau.
  8. Ajoutez le laurier et le thym, salez, poivrez.
  9. Fermez la cocotte et laissez cuire 1 heure à partir de la rotation de la soupape.
  10. Servez avec de la semoule préalablement égrainée avec une noix de beurre.

Un conseil : c’est encore meilleur réchauffé !

Pour accompagner ce met bourguignon consistant et solide, on choisira tout naturellement un vin de Bourgogne souple aux tanins soyeux et fondus, afin d’apporter légèreté et délicatesse à ce plat, comme le Côte de Nuits-Villages « Le Vaucrain » reçu par les abonnés Échanson et Grands Cachottiers en novembre, Le Rasteau du Domaine Pique-Basse, avec ses notes fumées et ses arômes de prune, fera aussi très bien l’affaire !