fbpx

Archives

Les Chinois et le vin français

 

En 2013, la Chine a détrôné la France en devenant le 1er pays consommateur mondial de vin rouge ! Réel engouement ou phénomène de mode, comment expliquer l’amour des Chinois pour le vin français ? Trois Fois Vin part à la conquête de l’Est…

Un symbole social

Dans un pays où les alcools forts font des ravages dans la population, le vin fait figure de sauveur. Effectivement, en Chine, ce sont les autorités qui incitent à sa consommation ! Ses vertus sont fréquemment mises en avant, notamment dans les émissions et les publicités télévisées.

En Chine, boire ensemble est un acte social très important. Le choix du vin est encouragé et symbolise à lui seul la réussite sociale. Déguster un bon vin peut s’apparenter là-bas à posséder le dernier smartphone à la pomme…

Et s’il est un pays qui fait rêver pour ses crus prestigieux, c’est bien la France ! Considéré par les Chinois comme le meilleur au monde, le vin français s’invite sur les tables depuis quelques années. Encore cher à l’importation, le vin reste réservé à une élite, principalement urbaine et fortunée. Les Chinois sont notamment attirés par le prestige des Bordeaux et du Champagne et portent de l’importance aux châteaux, aux marques et au packaging.

 

Une préférence pour le vin rouge

vin chinois chine china vin français rouge
Les gardes du rouge.

Même s’ils sont devenus les premiers consommateurs mondiaux de vin rouge, les Chinois ne se classent que 5e lorsqu’il s’agit du vin blanc !

Pour certains, il serait question de température… Habitués aux boissons chaudes comme le thé, la fraicheur du blanc déboussolerait davantage qu’un verre de rouge.

Mais leur préférence s’appuie surtout sur la signification des couleurs. Synonyme de porte-bonheur, de puissance et de fortune, le rouge est LA couleur nationale. Le blanc, en revanche, est associé au deuil et à la tristesse. Pas de bol également, puisqu’il est lui aussi appelé ‘Baiju’, comme l’eau-de-vie de riz à la réputation sulfureuse…

Le vin blanc tarde donc à séduire mais l’intérêt pour le vin en général commence à se démocratiser et devient même un marché porteur pour le pays. Très motivé, avec une soif d’apprendre, le nombre d’étudiants Chinois en France ne cesse d’augmenter. De retour dans leur pays, ces jeunes diplômés en commerce, sommellerie ou œnologie, intègrent les meilleurs restaurants mais également les domaines viticoles. 

Nul doute que le vin français va continuer à inspirer les Chinois ! D’ici 2020, ce sont près de 500 000 hectares supplémentaires de vignes qui seront plantés en Chine. Les vins produits permettront d’étendre davantage la culture du vin dans cet immense pays. En attendant, les vins français n’ont pas fini de les faire rêver…