Archives

Les vins du Jura en 3 minutes chrono !

 

Pour vous aider à choisir vos vins et les apprécier encore davantage, Trois Fois Vin vous propose, en moins de 3 minutes, de vous donner quelques repères dans chacune des principales régions de France. Après la Vallée du Rhône, place au Jura !

Petite par sa taille…

Le vignoble jurassien s’étire sur 80 kilomètres depuis Salins-les-Bains au nord, jusqu’à Saint-Amour (rien à voir avec le cru du Beaujolais) au sud. Avec ses 1950 ha, le vignoble est 10 fois plus petit que celui du Beaujolais…100 fois plus petit que le Languedoc-Roussillon ! Il ne déborde d’ailleurs pas du département administratif du Jura.

…mais grande par sa diversité et sa personnalité

Région pionnière dans la définition des appellations d’origine contrôlées (elle obtient très tôt, dès 1936, quatre appellations), ayant vu naître Pasteur, le « père de l’oenologie moderne », le Jura a une forte tradition viticole et une vrai personnalité.

Sur ses terroirs, notamment de marnes, le Jura peut donner un caractère particulier aux cépages « classiques » comme le Chardonnay. Mais c’est surtout avec ses cépages autochtones que le Jura se démarque. En rouge, le poulsard, à la robe étonnamment claire donne des vins friands et gouleyants, le trousseau surprend par ses arômes intenses poivrés et épicés. En blanc, c’est le savagnin qui ravit par sa puissance et sa complexité, avec ses arômes de beurre frais, d’amandes et d’épices.

Le jura comprend 7 appellations qui se déclinent en vins tranquilles blancs, rouges et rosés, mais aussi :

  • en vin effervescent : appellation « Crémant du Jura »,
  • en vin de liqueur : appellation « Macvin du Jura »,
  • en eau de vie : appellation « Marc du Jura »,
  • en vin de paille, naturellement doux, issu de raisins séchés au minimum 6 semaines (ce qui permet de concentrer les sucres et les arômes),
  • en vin jaune…

Pour plus de détails sur les 7 appellations, vous pouvez parcourir le site de l’interprofession.

La star : le vin jaune !

Comme évoqué en détail dans un article précédent, le vin jaune est élaboré de manière très particulière, à partir du cépage savagnin exclusivement : le vin est élevé dans un fût au contact de l’air pendant une période de 6 ans et 3 mois. Grâce à un phénomène étonnant, la création d’un voile de protection par les levures, le vin est oxydé de manière très lente, ce qui lui confère une puissance incomparable et des arômes de noix et de curry  très caractéristiques. Ce vin mythique est une vraie icône de la région et un monument de la gastronomie. On adore ou on déteste ce vin si spécial, mais il est à goûter au moins une fois dans sa vie !

Autres articles en lien avec le sujet :

Le vin sous toutes ses couleurs (2/4) : le vin jaune

Les vins des côtes du Rhône en 3 minutes chrono !