fbpx

Archives

Quels vins pour fêter une grande nouvelle ?

Une grande nouvelle, ça s’accompagne forcément du vin. Oui, mais lesquels ?

« mieux vaut un bon crémant qu’un mauvais champagne » !

ancient wine bottles dusting in an underground cellar

Lorsque vous avez lu le titre de cet article, vous avez immédiatement pensé au Champagne, le vin des célébrations par excellence. Ce réflexe est solidement ancré dans nos habitudes culinaires françaises, mais cette association champagne / événement à fêter a également traversé les frontières. On prend le pari, aujourd’hui, de vous proposer autre chose qu’une bouteille de champagne pour les grandes occasions.

 

Un grand cru

Que vous le preniez de Bordeaux, de Bourgogne, ou d’Alsace, les moments importants sont souvent la meilleure occasion de se faire plaisir avec une bouteille dont la qualité (et aussi le prix) dépasse largement ce que l’on a l’habitude de boire au quotidien. Si le terme « grand cru » existe de façon officielle dans certaines régions (comme à Bordeaux ou en Bourgogne), les prix de ces bouteilles s’envolent aussi très vite. N’hésitez pas à choisir des grands crus moins connus (les alsaciens sont souvent moins chers), voire de grands vins dont l’appellation ou la région n’a pas officiellement de grands crus (comme un Côte Rôtie ou un Châteauneuf du Pape en vallée du Rhône), mais dont la qualité peut être hors norme chez les bons producteurs.

 

Le vin d’un millésime ancien, ayant un lien avec l’événement à fêter

Un grand classique : boire un vin du millésime de naissance pour un anniversaire. Evidemment, plus on gagne en âge, plus la chose est difficile, mais plus l’expérience est unique ! Cette proposition a également un coût, puisque généralement les vins qui ont la meilleure aptitude au vieillissement sont les vins de meilleure qualité, et qui sont donc également les plus chers ! Passé un certain âge, cela devient presque mission impossible, mais vous pouvez choisir des millésimes moins anciens, par exemple celui de l’année de vos 20 ans. Sachez que les vins liquoreux vieillissent très bien et sont souvent une excellente alternative prix/âge !

 

Le vin pour fêter l’amour lors d’un diner en amoureux ou d’un anniversaire de mariage

Pour dire « je t’aime » à votre bien aimé(e), rien ne vaut un vin de l’appellation « Saint Amour », l’un des crus du Beaujolais. Si cette région pâtit d’une mauvaise réputation du fait du Beaujolais nouveau, on y trouve de grands terroirs, et notamment dans ses crus, que l’on compare de plus en plus à ceux de sa voisine la Bourgogne, comme Moulin-à-Vent, Brouilly ou Morgon, et donc Saint Amour ! Selon vos goûts, vous trouverez des Saint Amour légers et frais, sur le fruit, à boire rapidement, mais vous pourrez aussi en découvrir de plus puissants, colorés et tanniques, ceux dont les raisins ont macéré plus longuement, et qui sont à leur apogée au bout de quelques années. En ouvrant cette bouteille devant votre moitié, vous ferez à coup sûr chavirer son cœur !

 

Pour les irréductibles du champagne, nous vous proposons… un crémant !

Chose promise, chose due, on ne vous proposera pas de champagne. Mais comme les bulles sont par nature festives, on vous propose une alternative trop souvent méconnue : remplacer le champagne par un crémant. Le crémant est obtenu exactement comme le champagne, mais les raisins pour le produire ne sont simplement pas issus de l’aire d’appellation Champagne. Il y a donc des crémants d’Alsace, de Bourgogne, de Bordeaux… S’ils souffrent trop souvent de la comparaison avec leur illustre cousin champenois, il ne faut pas les sous-estimer pour autant, car comme dit l’adage, « mieux vaut un bon crémant qu’un mauvais champagne » !

En terme de rapport qualité/prix, vous trouverez des crémants bien meilleurs et bien plus élaborés que beaucoup champagnes de marques de grande distribution, pour un prix proche. On vous recommande tout particulièrement les Vouvray (Loire) pour un crémant nordique, ou les crémants du Limoux dans cette région fraiche du Languedoc dans un style plus sudiste. Sachez par ailleurs que pour se rapprocher au plus du champagne, les crémants de Bourgogne ou du Jura pourront particulièrement répondre à vos attentes, puisqu’ils utilisent certains des mêmes cépages (Pinot Noir et Chardonnay).

 

Un vin moelleux ou liquoreux pour faire la fête

Ils sont souvent associés aux repas de fêtes de fin d’année et au foie gras, ce qui en fait un vin souvent ouvert lors de festivités. Si cet accord mets-vin n’est pas recommandé (l’effet gras + sucre en début de repas altère votre palais et risque de vous écœurer), les vins liquoreux demeurent des vins de fête. Pour bien les accompagner, on privilégiera donc autre chose que du foie gras : une crème brulée pour reprendre le crémeux du vin, ou une salade de fruits frais pour contraster avec de l’acidité, ou même un bleu d’Auvergne pour opposer la douceur du sucre à la force du fromage. Outre le traditionnel Sauternes, nous vous recommandons tout particulièrement les Montlouis et les Coteaux du Layon dans la Loire, ou les vins d’Alsace en vendanges tardives.