Garance Pineau d'Aunis Cailleau

Château de Bois-Brinçon
PINEAU D'AUNIS
2013 Garance

épuisé

Description

Cachottiers

Dégustation

NEZ - Un vin original et étonnant avec une très belle couleur sombre et des arômes de fruits très murs (mûre, cassis) et de belles effluves de violette.
BOUCHE - Un vin séveux, profond et poivré qui vous surprendra autant que moi par son élégance.
GARDE - A boire dès maintenant
SERVICE 14-16°, carafé si possible.

Accords

Ce vin vous accompagnera à table autant sur de belles créations culinaires relevées que sur des mets simples et goûteux tels une viande rouge saignante et finement poivrées.

Le domaine

Le Château de Bois-Brinçon est un des plus vieux vignobles de l’Anjou puisque ses origines remontent au XIIè siècle. Construit par l’Hôpital Saint Jean d’Angers, il fut confisqué à la Révolution, puis vendu nationalement en 1791 et revendu en 1892 à l’ancêtre de Xavier Cailleau qui (avec sa femme Géraldine) représente la 5è génération. La surface en production est de 23 hectares (sur plusieurs cuvées d’Anjou et de Coteaux du Layon). Comme un nombre croissant de viticulteurs dans la vallée de la Loire, les Cailleau conduisent leur vignoble en Agriculture Biologique, afin de respecter la biodiversité, si importante dans la vigne.  Enherbés et labourés pour aérer les sols (plus besoin de désherbants), il s’agit de laisser prospérer les prédateurs naturels (insectes, oiseaux) qui se nourrissent des parasites et autres nuisibles de la vigne, évitant ainsi l’utilisation d’insecticides.

Le vin

Un magnifique terroir de grès à spongiaire sur du tuffeau (craie - calcaire) cette petite parcelle de 40 ares est plantée en Pineau d’Aunis (aussi appelé chenin noir) est âgée de plus de 80 ans ! Le propriétaire a soigneusement sauvé ce vieux cépage du patrimoine local. L’âge plus que respectueux de ces vignes leur donne un rendement minuscule de 15 à 25 hectolitres par hectare, un tiers de ce qui se pratique habituellement… Vendangés à la main dans des caissettes de 10kg, les raisins sont égrenés baie par baie pour ne garder que le fruit. Après une macération de 28 jours (comme une délicate infusion), suit un élevage de 15 mois avant la mise en bouteilles (production confidentielle de 2 600 bouteilles).

Recevoir de nos nouvelles