Château du Taillan HAUT MEDOC Cru Bourgeois 2010

Château du Taillan
HAUT MEDOC Cru Bourgeois 2010

épuisé

Description

Château du Taillan HAUT MEDOC Cru Bourgeois 2010 fait partie de la sélection des abonnements Cachottiers du mois d'Octobre 2016.

Coup de coeur pour ce Haut Médoc Cru Bourgeois issu d'une année exceptionnelle en Bordelais : 2010 !

Très souple, avec un assemblage à 70% de merlot, 20% de cabernet-sauvignon et 10% de cabernet franc , avec un nez de fruit mûr, d'épices et de bois, ce vin très élégant enveloppera vos papilles dans du velours. vous pouvez soit choisir de le déguster maintenant ou attendre encore 2-3 ans.Il accompagnera de manière savoureuse un gigot d'agneau ou des brochettes d'agneau au lard fumé.

Pour une dégustation optimale, le servir à 16-17° et l'ouvrir à l'avance

Dégustation

NEZ — classique ! fruit mûr (prune, cassis), épicé, boisé

BOUCHE — complexe, velouté, élégant 

GARDE — 2016-2020

SERVICE — 16-17° (ouvert d’avance) 

Accords

gigot de 7 heures - brochettes d’agneau au lard fumé

Le domaine

Au Château du Taillan dans le Médoc au Nord-Ouest de Bordeaux, la famille Cruse, propriétaire depuis 1896, a franchi les générations dans ce superbe château que l’on peut visiter. Aujourd’hui ce sont 5 soeurs qui ont la passion du vin et surtout l’envie de transmettre leur bel héritage et qui y font le vin. Magnifique propriété du 18è, ses caves souterraines uniques sont inscrites à la liste des monuments historiques de France. Les 28 hectares sont conduits selon les méthodes traditionnelles du Médoc (taille en guyot double, ébourgeonnage, épamprage, effeuillage, vendanges en vert, contrôle des rendements). Le classement des Crus Bourgeois de 1932 visait à récompenser la qualité des châteaux qui n’avaient pas été inclus dans le classement de 1855. Aujourd’hui, il est réattribué tous les ans aux vins qui le méritent. 

Le vin

L’année 2010, particulièrement exceptionnelle, constitue une occasion parfaite de déguster un grand vin comme celui-ci, maintenant ou d’ici 2-3 ans. Très souple, et c’est le cas de plus en plus de châteaux du Médoc, car la proportion de merlot (ici 70%) est en augmentation. Le reste? 20% de cabernet sauvignon et 10% de cabernet franc. La vinification se fait dans des petites cuves inox, thermo-régulées avec de petits remontages doux tous les jours pour extraire en douceur les tannins. Le vin a été transféré en barriques (neuves et ayant déjà accueilli 1 vin) courant janvier 2011 pour y passer 12 mois. 

Recevoir de nos nouvelles