Château Picourneau-Malvezin HAUT-MÉDOC 2014

Château Picourneau-Malvesin HAUT-MÉDOC 2014

Château Picourneau-Malvezin
HAUT- MÉDOC 2014

Prix Public 14,90 €
Prix Abonnés 12,96 €

Description

Château Picourneau-Malvesin HAUT-MÉDOC 2014 fait partie de la sélection des abonnements Buissonniers du mois d'avril 2017. C'est la fameuse troisième bouteille qui se trouve à mi-chemin entre la découverte et le monde de grands vins.

Cette minuscule propriété ultra-confidentielle (1,03 hectare !) est à proximité des appellations prestigieuses de Pauillac et Saint-Estèphe. Le terroir du Haut-Médoc vous transportera jusqu'au fond du verre avec des arômes tellements élégants de cassis et de boisé discret (mais si raffiné...)

A déguster à 16-17° avec une belle pièce de boeuf ou d'agneau. Conseil : rachetez une caisse et gardez-la quelques années (3-4 ans) pour redécouvrir ce vin qui se situe parmi les grands ! Mais faites vite, il n'y en aura pas pour tout le monde ! 

Commander ce vin

Carton de 6 bouteilles, soit 77,76 €.

Le domaine

Cette belle propriété médocaine est située à proximité immédiate des appellations communales les plus prestigieuses de Saint-Estèphe et de Pauillac. Elle fut la propriété de la famille Malvezin jusqu’en 1925. Pierre Thomas, avocat bordelais réputé pour la qualité de ses essais et ses positions humanistes et son fil Franz, dont les travaux ont influencé la modernisation des techniques viticoles l’avaient rendue célèbre. Le nom du lieu-dit Picourneau apparait dans un document daté du XVIème siècle. Les bâtiments constituant le domaine actuel ont été construits en 1771, le destinant exclusivement à l’activité viticole jusqu’à l’épisode tragique du phylloxera en 1865. C’est en 2013 que Jean-Dominique Canale entreprend de redonner au Château Picourneau, propriété de ses parents depuis 1967, la vocation viticole originelle qui est la sienne depuis sa construction en 1771 en rachetant une parcelle de seulement 1,03 hectare. Autant dire que ce que vous allez déguster est très confidentiel !

Accords

belle pièce de boeuf - gigot d’agneau «du dimanche midi» - gratins de légumes au four

Le vin

Concernant le travail du sol, le désherbage chimique est proscrit au profit du labourage traditionnel. Les vendanges sont manuelles, car la taille de la propriété et la bande d’amis suffisent (c’est aussi une tradition de convivialité et de fête !). Le raisin est ramassé à maturité optimale avec deux tris manuels supplémentaires effectués à la vigne et au chai... le vin est immédiatement écoulé dans 18 barriques de chêne à l’issue de la fermentation alcoolique, pour une période allant de 12 à 18 mois. Aucune filtration avant la mise en bouteilles lui permet de garder tout son fruit intact !

Dégustation

nez — chic et classique, fruit mûr, notes boisées, fines épices

bouche — expressive et raffinée, force et délicatesse

garde — dès maintenant et jusqu’en 2022

service 16-18°