Domaine de la Roche Saint-Martin RÉGNIÉ 2017

Domaine de la Roche Saint-Martin RÉGNIÉ 2017

Domaine de la Roche Saint-Martin
RÉGNIÉ 2017

9.90 € / bouteille

8.42 € pour les abonnés

- +

Description

Domaine de la Roche Saint-Martin - RÉGNIÉ 2017 est le premier vin des box Tastevin et Buissonniers du mois de Septembre 2019.

Régnié est le plus récent des crus du Beaujolais et les vignes de gamay de Jean-Jacques Béréziat poussent sur un terroir de granite rose apportant de l'intensité et une texture charnue à ce vin. Délicieux à déguster dès maintenant mais une belle surprise vous attendra si vous l'oubliez 2-3 ans dans votre cave .

Idéal avec du pâté en croûte, des grillades ou une pizza maison.

Dégustation

nez — séducteur ! framboise, fraise, épices

bouche — charnu, ample, tannins pulpeux et fins

garde — 2019-2021

service 14-16° maximum

Accords

planche de charcuterie, grillades, pizzas maison

Le domaine

Officiellement rattaché à la Bourgogne viticole, le Beaujolais n’en a pas moins une personnalité propre, et vous savez que je suis très attachée à cette région qui fourmille de talents qui ne resteront pas cachés très longtemps… et Jean-Jacques Béréziat en est un. Comme dans tout le Beaujolais, les vignes sont taillées « en gobelet », les ceps de vigne ne sont pas soutenus par des piquets ou des fils, ce qui empêche toute mécanisation. Régnié est l’appellation la moins connue des crus du Beaujolais. C’est pourtant sur ce terroir de granite rose que l’expression aromatique du gamay est la plus intense. Jean-Jacques Béréziat, a pris en 1979 les commandes de ce domaine situé au pied du mont Brouilly. Il dispose de 10 ha de vignes, dont une partie importante (6,3 ha) en Brouilly. Mais c’est à travers l’appellation confidentielle Régnié que j’ai eu envie de vous montrer son travail, où les vignes plantées sur les pentes douces sont propices à cette rare concentration qui m’a impressionnée car si exceptionnelle et rare.

Le vin

Une fermentation semi-carbonique en vendanges entières assez courtes (8 à 10 jours) a donné ce vin d’une belle finesse aromatique, en développant des notes de violette. Sa bouche élégante est exactement dans le même registre, au diapason ! Les raisins sont récoltés à la main (obligatoire dans le Beaujolais) en grappes entières. Ils sont ensuite placés dans les cuves pour attendre le début de la fermentation qui gagnera en douceur, grappe par grappe, la cuve tout entière. Cette méthode, dite de « macération carbonique » permet de se concentrer sur le fruit, car c’est ce que l’on attend de ce cépage peu tannique. Le résultat donne un vin d’une grande finesse, concentré et juteux avec des tannins fondus, mais qui saura évoluer en bouteilles pendant 3-4 ans si vous avez la sagesse d’en stocker quelques bouteilles avant que notre stock soit à sec !

Recevoir de nos nouvelles