Domaine Gérard Neumeyer ALSACE 2016 pinot gris Schaefferstein

Domaine Gérard Neumeyer ALSACE 2016 Schaefferstein

Domaine Gérard Neumeyer
ALSACE 2016
Pinot Gris Schaefferstein

14.50 € / bouteille

12.33 € pour les abonnés

- +

Description

Domaine Gérard Neumeyer - ALSACE 2016 Pinot Gris Schaefferstein est le troisième vin, le plus complexe des 3, de la box Buissonniers du mois de Septembre 2019.

C'est au Nord de l'Alsace, tout près de Strasbourg que nous partons à la découverte de ce vin issu de pinot gris. Les vignes en agriculture biologique côtoient les fleurs sauvages pour le plus grand plaisir des yeux. Ici l'élevage se fait sur lies fines pour apporter concentration et salinité. Ce vin est bien SEC !

Idéal avec un soufflé au fromage, une quiche lorraine ou tout simplement à l'apéritif.

Dégustation

nez — aromatique ! chèvrefeuille, melon, épices

bouche — pur, précis, suave en finale

garde — 2019-2021

service 10-12°

Accords

soufflet au fromage, quiche lorraine, à l'apéritif

Le domaine

Je vous emmène à Molsheim dans le nord de l’Alsace. On quitte à pied le domaine Neumeyer pour arriver en haut de la colline jusqu’aux vignes, à 250m d’altitude sur le lieu-dit Schaefferstein (« roche du berger »). Là-haut, la vue est imprenable. Au printemps, dans ce joli coin de nature où sont bannis les produits chimiques, poussent des fleurs sauvages entre les vignes, témoins de l’engagement d’une viticulture respectueuse d’un précieux écosystème. Les vignes y sont idéalement exposées au Sud-Est, bien protégées des vents du Nord, pour un ensoleillement maximum. Les Neumeyer n’ont pas attendu leur certification bio pour œuvrer en ce sens et leur philosophie de respect de l’environnement se traduit sans conteste, dans la qualité de tous leurs vins. On les retrouve dans de grands établissements étoilés, récompense assurément justifiée !

Le vin

Le regretté Gérard Neumeyer a transmis à la génération suivante son exigence de travail et l’avoir rencontré restera pour moi un souvenir inoubliable. Labourer la terre en profondeur, chercher la maturité juste, la pureté, l’expression de la minéralité dans l’équilibre. En effet, les vendanges manuelles, les levures indigènes, l’élevage sur lies fines sont des évidences, mais ils sont indispensables si l’on souhaite que la forte personnalité du terroir se traduisent dans un vin. La mise en bouteilles au printemps capture la fraicheur naturelle et vous garantit un plaisir immédiat. On n’est jamais très sûrs de la « sucrosité » des vins d’Alsace à la lecture de leur étiquette, surtout avec le pinot gris, qui peut conserver du sucre résiduel. Ce vin là est assurément sec, avec un joli fruité très expressif.

Recevoir de nos nouvelles