Domaine Le Portail COUR-CHEVERNY 2018

Domaine Le Portail COUR-CHEVERNY 2018

Domaine Le Portail
COUR-CHEVERNY 2018

9.90 € / bouteille

8.42 € pour les abonnés

- +

Description

Domaine Le Portail - COUR-CHEVERNY 2018 est le deuxième vin des box Tastevin et Buissonniers du mois de Mai 2020.

Connaissez-vous le cépage Romorantin ? Il se trouve dans la Loire en appellation Cour-Cheverny en exclusivité. Cette pépite est une vraie découverte car vous ne dégusterez cette typicité nulle part ailleurs.

Idéal avec des asperges, des calamars farcis ou un poulet au citron.

Dégustation

nez — vif, floral et minéral, note d'amande

bouche — typé ! très long en bouche

garde — 2020-2022

service 10-12°

Accords

asperges, calamars farcis, poulet au citron

Le domaine

Partons à la rencontre de Damien Cadoux, un des 20 vignerons qui produit cette minuscule appellation confidentielle de seulement 58 hectares implantée sur la route des châteaux de la Loire (Cheverny, Chambord, Blois). Sa particularité ? Un cépage local qu’on ne trouve nulle part ailleurs : le Romorantin, introduit par François 1er en 1519 aux abords du château du même nom où séjournait souvent sa mère, Louise de Savoie. Il en fit venir 80 000 pieds de Bourgogne. Voilà pour la page d’histoire… Maintenant le vin ! La Loire joue de son influence sur le micro-climat tout autant que les massifs forestiers de la Sologne. Silice, argile et calcaire à fleur de roche donnent aux vins leur personnalité si minérale. Ancien monastère, le Domaine du Portail est un domaine viticole situé à 600m du Château de Cheverny si cher à Hergé. Les parents de Damien ont acheté le domaine en 1978. Il faisait alors 5 hectares. Il s’est agrandi au fil des années et fait partie aujourd’hui des domaines très engagés dans la préservation de l’environnement. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est en cours.

Le vin

Amateurs de curiosités et de vins rares, en voici un très bel exemple ! Chez les Cadoux, il y a seulement 2 hectares de ce cépage. Pourtant, il n’a pas de traitement de faveur, il est vinifié comme leurs autres vins, traditionnellement, avec un pressurage lent et doux, et une fermentation à froid pour conserver tout le potentiel aromatique. Il est ensuite élevé sur lies fines pendant 6 mois avant de se reposer en bouteilles pour s’habituer à sa nouvelle maison jusqu’à ce que vous le débouchiez, soit à l’apéritif (un régal avec des fromages de chèvre plutôt secs) soit pendant le repas à condition de ne pas le servir trop froid (10-12°).

Recevoir de nos nouvelles

dapibus nunc Sed eget Lorem tempus leo suscipit velit, venenatis