Domaine Schoenheitz ALSACE 2018 Pinot Noir

Domaine Schoenheitz ALSACE 2018 Pinot Noir

Domaine Schoenheitz
ALSACE 2018
Pinot Noir

14.50 € / bouteille

12.33 € pour les abonnés

- +

Description

Domaine Schoenheitz - ALSACE 2018 Pinot Noir est le troisième vin, le plus complexe des 3, de la box Buissonniers du mois de Mai 2020.

Direction l'Alsace chez les Schoenheitz dont certains vins ont déjà trouvé place dans les box Trois Fois Vin. Ici, c'est une toute petite parcelle de schistes qui abrite ce grand cépage, le pinot noir. Le travail à la vigne ressemble à de la haute couture car Monsieur Pinot Noir est très délicat ! La touche finale se fera par un élevage en barriques bourguignonnes.

Idéal avec des brochettes d’agneau, de la moussaka ou des légumes grillés.

Dégustation

nez — fruits rouges bien mûrs, notes kirschées

bouche — fruité, structure souple, tannins soyeux

garde — 2020-2022

service 15-17°

Accords

brochettes d’agneau, moussaka, légumes grillés

Le domaine

Schoenheitz : toute une promesse contenue dans ce nom qui en dialecte alsacien veut dire « beau et goût » -pour les bonnes choses- bien sûr. Grimpons jusqu’à 500m d’altitude, là où les derniers coteaux alsaciens flirtent avec les premiers contreforts des Vosges dans des conditions souvent extrêmes comme seule la vigne les aime. En baissant la tête, on voit les sols granitiques de Wihr-au-Val qui jouent leur meilleur rôle pour sublimer les cépages alsaciens. Henri Schoenheitz et sa femme Dominique ont ressuscité il y a plus de trente ans ce domaine en se démarquant de la polyculture de l’époque. Sur 16 hectares, ces amoureux de la vigne travaillent selon une viticulture durable appliquant des principes rigoureux : entretien des paysages, aucun produit chimique, enherbement naturel. Je suis tombée sous le charme de ce domaine, et après leur grand Riesling « Holder » et un pinot noir parcellaire, place à un autre rouge, toujours en pinot noir, cépage qui représente seulement 5% de l’appellation ! Ici, il s’agit d’une parcelle de 0,60ha, un grand jardin, pas plus ! Quand on vous dit qu’on cultive la rareté !

Le vin

Les seigneurs cultivaient le pinot noir dès le XVème siècle. Il faut dire que dans un paysage où on cultive les cépages blancs, la tentation de produire du vin rouge est grande. Le climat correspond parfaitement au pinot noir et la bonne maturité des raisins le différencie des habituels vins maigres et fades. A la vigilance de chaque instant grâce aux soins apportés à chaque cep s’ajoute la rigueur appliquée aux vendanges, manuelles et très sélectives. Les raisins intègrent les cuves de macération sans être écrasés et infusent délicatement pendant toute la période de fermentation. Le vin passe ensuite une douzaine de mois dans des barriques bourguignonnes pour aménager une légère oxygénation. La délicatesse du fruit est ainsi préservée.

Recevoir de nos nouvelles

commodo mattis dictum consequat. mi, ipsum leo nec adipiscing