Bourgogne Domaine La Pastourette des Vignes Mâcon Milly Lamartine 2013

La Pastourette des Vignes
MACON MILLY-LAMARTINE
2013

épuisé

Description

Tastevin & Buissonniers

Dégustation

NEZ - D’une jolie teinte légèrement dorée, vous découvrirez ses arômes mentholés, de fleurs blanches avec une fin de bouche teinté de miel d’acacia.
BOUCHE - L’élevage en fût apporte une belle rondeur mais reste très discret en bouche.
GARDE - A déguster dès maintenant pour faire plaisir à tout le monde !

Accords

Sur un poisson au beurre blanc
ou avec un plateau de fromages de chèvre du plus frais au plus sec.

Le domaine

Imaginée par les moines de Cluny, l’agriculture traditionnelle du Mâconnais en Bourgogne Sud a façonné des paysages magnifiques : un vignoble intercalé dans des pâtures bordées de haies où paissent tranquillement des vaches de race charolaise, des chèvres (le macônnais produit la majorité des fromages de chèvre français) et… des agneaux ! En effet, en 2013, Céline Robergeot choisit de changer de vie et de poursuivre cette tradition en élevant des agneaux nourris à l’herbe en parallèle de ses 3,5 hectares de vignes. La région est très vallonnée (on l’appelle le "Val" Lamartinien) et les parcelles sont situées à 300 mètres d’altitude sur un sol argilo-calcaire, non loin du Château de Berzé-le-Châtel. Sans surprise, le nom du domaine a suivi : "La Pastourette", c’est la petite bergère. L’appellation tient son nom du célèbre poète romantique Alphonse de Lamartine originaire du village de Milly et dont le château se visite toujours.

Le vin

La petite surface permet à Céline de tout faire personnellement, c’est rare ! La vendange manuelle s’est déroulée le 6 octobre en une seule journée, et l’équipe de vendangeurs ressemble à une bande de copains ! Les vieux Chardonnay (70 à 100 ans) sont taillés en arcure, une taille typique du Mâconnais, le bout de la baguette étant dirigée vers le sol aidant la sève à se répartir uniformément. Après le pressurage les fermentations se sont déroulées 2/3 en fût et 1/3 en cuve inox. L’élevage sur lies fines a duré 10 mois avant une mise en bouteille en Août 2014. La production totale est de 2400 bouteilles, presque toutes destinées à Trois Fois Vin pour cette première récolte. Un encouragement pour  une viticultrice de talent !

Recevoir de nos nouvelles