Les Maisons Rouges JASNIÈRES 2013 "Sur le Nez" - Trois Fois Vin

Loire Les Maisons Rouges Sur le nez 2013 Jasnières

Les Maisons Rouges
JASNIÈRES
2013 "Sur le Nez"

épuisé

Description

Cachottiers

Dégustation

NEZ - Très séduisant il évoque la pêche, avec une pointe de miel et de minéralité.
BOUCHE - La longueur assez saline donne une vraie allonge.
GARDE - Autre qualité des Jasnières, due également au chenin, c’est son étonnante capacité à vieillir. On peut s'en régaler jeune, mais la même bouteille dégustée dans dix ans conservera une étonnante fraîcheur avec, en plus, des arômes plus marqués de miel et d'épices, de poire et de fruits secs.

Accords

Essayez (pas trop froid) avec un filet mignon aux citrons confits,
des boulettes de poisson au curry,
ou encore avec des bricks de chèvre.

Le domaine

Attention, appellation confidentielle : 75 hectares en tout et pour tout ! Jasnières (pourtant AOC dès 1937) a failli disparaître entre les années 60 et 80 quand les pommes se vendaient mieux que le raisin. Puis le vent a tourné et nous en découvrons ici un des plus beaux exemples. La ferme des Maisons Rouges date du début du 19ème siècle quand elle appartenait au Château de Ruillé, à l’époque en polyculture. Nous sommes sur un coteau des bords du Loir, affluent de la Sarthe où Elizabeth et Benoit Jardin cultivent cinq hectares de chenin, le grand cépage qu’on retrouve dans la vallée de la Loire, tout en biodynamie, depuis 2007 "pour être cohérents avec notre vision de l’environnement". Les sols sont directement reliés au tuffeau, un calcaire tendre et blanc, de la craie qui se décompose en argile à silex à la surface. Difficile d'y faire pousser des betteraves. En revanche, pour la vigne et les arbres fruitiers, c'est assez idéal !

Le vin

Ce vin est élaboré à partir des raisins venant de deux lieux-dits : le "Clos des Jasnières", cœur de l'appellation et "La Gidonnière". Ces parcelles de vignes plantées en 1900 et 1935 sont situées sur la partie haute de la pente au dessus du «nez» formé par la roche mère de tuffeau et sont vendangées à la main mi-octobre avec des rendements de 33 hl/ha (moins qu’un grand cru !). La fermentation prend naturellement son temps, tout comme l’élevage sur lies qui dure 12 mois.

Recevoir de nos nouvelles