Moulin de Lène CÔTES DE THONGUE 2014 cuvée Mademoiselle - Trois Fois Vin

Moulin de Lène CÔTES DE THONGUE 2014 cuvée Mademoiselle

Moulin de Lène
CÔTES DE THONGUE 2014
cuvée Mademoiselle

épuisé

Description

Moulin de Lène CÔTES DE THONGUE 2014 cuvée Mademoiselle fait partie des abonnements Echanson et Cachottiers du mois de septembre 2016.

Dans ce domaine qui date de l'époque romaine, on cultivait la vigne déjà pendant l'Antiquité.

Ce vin blanc issu d'un assemblage de Chardonnay, Petit Manseng et Muscat Petit Grain est produit sur des coteaux qui domine l'arrière-pays biterrois. La récolte est vendangée de nuit, à la fraîche, et triée afin de préserver toutes les qualités aromatiques des raisins.

Résultat : un nez exotique de pêche blanche et d'ananas et une bouche ample et souple, pour une finale longue.

Cette cuvée Mademoiselle sera la compagne idéale de plats savoureux tels que les coquilles saint-jacques à la crème ou un risotto au safran

A servir entre 8 et 10° afin de préserver toute sa fraîcheur ! 

Dégustation

nez — aromatique, exotique (pêche blanche, ananas) 

bouche — ample, souple,  gras, long en bouche !

garde — 2016-2019

service — 8-10° 

Accords

saint jacques à la crème - poulet rôti - risotto au safran

Le domaine

A l’époque de l’empire romain, dans les environs de Baetiris (devenu Béziers), on cultivait déjà la vigne. Au Moulin de Lène, l’aqueduc romain et les vestiges régulièrement retrouvés en témoignent. Les premières informations datées remontent à l’an 700, lorsque la famille Saint-Juéry, originaire d’Albi (Tarn) acquiert le domaine et l’exploite durant plus d’un millénaire pour l’élevage, céréales (c’est un moulin...) et vignes jusqu’en 1740. Diverses familles se succèdent ensuite. En 1901, le moulin cesse de fonctionner et laisse place entière à la culture de la vigne. En 1997, Jacques Frayssinet acquiert le Moulin de Lène et son vignoble, où 50 ans plus tôt, il a rencontré sa femme, Anny. Fabricant de fertilisants organiques pendant plus de 35 ans, Jacques se consacre en premier lieu au travail des sols (analyses, études, labour, fertilisation...) puis à la replantation d’une grande partie du vignoble avec 15 cépages différents. Vient ensuite la restauration du patrimoine, la rénovation de la cave et la construction d’un chai à barriques, le tout mêlé d’infrastructures agro-écologiques favorisant la biodiversité (haies, fossés, mares, arbres,…). Ce travail de titan est poursuivi par Romain, petit-fils de Jacques.. Une belle histoire !

Le vin

 Les coteaux sont d’anciennes terrasses qui dominent l’arrière pays biterrois. Les ceps sont plantés très rapprochés pour assurer une bonne compétitivité, entre ceps, régulant ainsi la vigueur de façon naturelle. Toute la récolte est vendangée de nuit, à la fraiche, et triée à la main, grain par grain avant son arrivée dans le pressoir. L’assemblage original de chardonnay, petit manseng et muscat petit grain est mis en barriques neuves pour la fermentation avant un élevage sur lies fines dans des demi-muids (barriques de 600 litres) pendant 6 mois. 

Recevoir de nos nouvelles