Domaine Eugène Carrel

JONGIEUX-MONDEUSE 2018- Les Murgers

Domaine Eugène Carrel JONGIEUX-MONDEUSE 2018 Les Murgers est le troisième vin (le plus complexe des 3), de la box Buissonniers du mois de Mars 2021.

Les stations de ski étant fermées, nous avons décidé de vous apporter la montagne chez vous ! Cette cuvée est issue à 100% de mondeuse (cépage rouge autochtone) aux arômes parfumés et à la texture généreuse, pour un vin tout en fraicheur (altitude oblige).

Idéal avec des lasagnes, des diots de Savoie, un chili con (ou sin) carne.

13,90€
11,82€ Pour les abonnés
Ajouter au panier

UGS : B0321J Catégorie :

Nez

fruits noirs, musqué, violette, fumé/sauvage

Bouche

fort caractère, généreux, équilibré, épicé

Garde

2021-2025

Service

16-18°

Accords Mets-Vin - Vin rouge - Domaine Eugène Carrel

lasagnes, diots de Savoie, chili con (ou sin) carne

Le vin

La mondeuse, cépage autochtone, est un cousin de la syrah, vous allez vous en rendre compte en le dégustant, avec sa richesse et ses épices ! Avant la crise phylloxérique, c’était le cépage le plus important de la région. Les pentes escarpées, très bien exposées, lui donnent cette maturité très recherchée. Après des vendanges manuelles, une vinification toute simple, avec une macération assez courte pour ne pas extraire de rugosité de tannins, et un élevage en fûts pour affiner le tout. Une belle découverte pour un cépage méconnu !

Le domaine

La Savoie, ses pentes vertigineuses, ses pistes enneigées et ses excellents vins. Si si, ça existe ! Altesse, jacquère et mondeuse y côtoient aussi roussanne, gamay et pinot noir. Attention aux forts dénivelés, sur quelques centaines de mètres, car on passe fréquemment de 1000 m, voire de 1500 m à 200m ou 300m d’altitude avec d’importantes falaises. C’est à Jongieux, dans ce paysage étonnant que nous sommes allés à la rencontre de la famille Carrel. Après la seconde guerre mondiale, en 1946, Célestin Carrel, père d’Eugène, de retour de captivité reprend une activité agricole (cultures diverses et élevage de vaches laitières). à cette époque, de toutes petites surfaces de vignes sur le célèbre coteau de Marestel composaient cette activité minoritaire de l’exploitation. En 1990, la vigne passe de 3 hectares à 9,5 et les bâtiments dédiés à l’élevage sont réhabilités en cave de vinification. Olivier, le fils d’Eugène, est maintenant aux commandes et a repris quelques hectares supplémentaires sur les fortes pentes du Mont de la Charvaz, appelé également « la montagne chaude ». Cette cuvée s’appelle « les Murgers » du nom des petits tas de pierres enlevés au fur et à mesure des vignes, en piochant le sol !

Club Trois fois vin

Abonné Trois Fois Vin ?
Profitez de -15% sur notre cave en ligne !

Les actualités à savourer