Domaine Pierre Goigoux

PUY DE DÔME 2019- Le Damas Noir

Domaine Pierre Goigoux – PUY DE DÔME 2019 Le Damas Noir est le premier vin rouge des box premium Echanson et Cachottiers du mois d’Octobre 2020.

Vous l’aviez tant aimé, le Damas Noir de Pierre Goigoux est de retour ! Cépage ultra-confidentiel et unique au monde, le damas noir est une syrah auvergnate qui pousse sur une terre volcanique à forte personnalité ! Savourez cette cuvée aux notes poivrées ample, minérale et élégante.

Idéal avec du Saint-Nectaire, des tomates farcies, du jambon cru.

19,90€
16,92€ Pour les abonnés
Ajouter au panier

UGS : EC1020G Catégorie :

Nez

 fruits des bois, fruits noirs, note poivrée, minéral

Bouche

 ample, juteux, soyeux, belle vigueur

Garde

 2020-2024

Service

15-17° 

Accords Mets-Vin - Vin rouge - Domaine Pierre Goigoux

saint-nectaire, tomates farcies, jambon cru

Le vin

On aura compris tout l’amour mis dans ce cépage. Techniquement, rien de révolutionnaire pour autant, puisque les vendanges manuelles sont faites à bonne maturité, et la cuvaison tout en douceur pour ne pas extraire de tannins trop rustiques. Le fruit est donc mis en avant et sa délicatesse vous interpellera autant que nous, qui réapprouvons à nouveau cette cuvée à l’unanimité !

Le domaine

Vous nous avez suppliés de retrouver ce vin si apprécié il y a 2 ans. Je vous ai écoutés ! Nous revoici donc en Auvergne, sur les coteaux de Chateaugay. Ce vignoble très ancien, faisant déjà la fierté de Vercingétorix, connut son apogée à la fin du 19è siècle en étant le 3è vignoble de France, mais le phylloxéra, le mildiou, la Grande Guerre et l’industrialisation ont eu raison de lui. Le damas noir, ou syrah d’Auvergne, est un cépage qui a également capitulé face au phylloxéra. Il renaît depuis 2011, sur le domaine exploité par Pierre Goigoux et Pierre Desprat qui bichonnent une parcelle d’un 1/2 hectare. Si ces pieds de vigne font l’objet d’une attention particulière, c’est qu’ils sont uniques au monde. L’histoire est étonnante : lors d’un inventaire lancé par la Fédération Viticole il y a presque 15 ans, deux ceps épargnés par le phylloxera, ont été découverts et authentifiés puis confiés à un pépiniériste viticole local qui les a multipliés à Châteaugay, à 400m d’altitude, sur le piémont volcanique. Un travail de patience, avant la révélation, en 2014, quand le Damas Noir réapparaît dans sa plus belle robe pour son premier millésime depuis le 19è siècle. Alors qui a tué le damas (dalhia) noir, référence littéraire choisie par Pierre Goigoux pour évoquer ce magnifique projet ?

Club Trois fois vin

Abonné Trois Fois Vin ?
Profitez de -15% sur notre cave en ligne !

Les actualités à savourer