fbpx

Archives

Du vin dans mes cocktails

On a un scoop pour vous : les cocktails ne se font pas uniquement avec des alcools forts ! Le vin peut aussi s’inviter à la fête. Laissez-nous vous conseiller quelques créations : si certaines recettes font peut-être déjà partie de vos incontournables, d’autres risquent bien de vous surprendre.

 

cocktails

Les classiques

Le Spritz 

La recette : 4cl d’eau gazeuse, 4cl de Campari et 6cl de vin blanc très sec, voire de Prosecco

Cocktail vénitien par excellence, son origine remonte à 1815, lorsque les Autrichiens dominaient la région. Trouvant les vins italiens trop secs, ils avaient l’habitude d’y ajouter une « giclée » (spritzen en allemand) d’eau gazeuse. Plus tard, les Italiens y ont rajouté l’apéritif amer qu’ils adorent, le Campari.

 

Le kir 

La recette : 9cl de vin blanc sec et 2 cl de crème de cassis (ou mûre, ou rose, ou violette …)

Autrefois appelé le « Blanc-cass », ce cocktail initialement réalisé avec du Bourgogne Aligoté et de la crème de cassis Lejay-Lagoute était la boisson favorite d’un Chanoine également maire de Dijon et appelé Félix Adrien Kir. En 1951, il donne à la marque de crème de cassis le droit d’utiliser son nom dans l’une de leurs publicités. Depuis, le nom du cocktail a changé !

 

La Sangria 

La recette : 40cl de vin rouge, 8 fraises, 1 citron, 2 cuillères à soupe de sucre, 1 orange et une pincée de cannelle

Voici la recette de la Sangria originelle. On peut également y rajouter d’autres épices ou fruits, et même réaliser ce cocktail avec du vin blanc. Tout est permis ! Elle se fait souvent en pichet et se partage à plusieurs, ce qui lui donne un côté convivial. La Sangria vient d’Espagne et a fait son apparition dans les années 1850. Son nom provient du mot espagnol sangre, qui signifie « sang ».

 

Le vin chaud 

La recette : 15cl de vin rouge, 3 clous de girofle, 2 pincées de cannelle, du jus de citron et 2 cuillères à café de sucre

Voici LE cocktail de l’hiver ! Très présent dans les stations de ski, il l’est aussi sur les marchés de Noël et s’invite de plus en plus dans les moments en familles ou entre amis. Le vin chaud vient initialement des pays nordiques, en particulier la Suède. Il sent bon la neige, les feux de cheminée … et le Père Noël ! Marie-Do, elle, le fait avec du vin blanc, de la cannelle et du citron…

 

Les inédits

L’Hypocras 

La recette : 1 bouteille de vin rouge, 60g de gingembre, 30g de cannelle, 100g de miel, 10 gousses de cardamome et 10 clous de girofle.

Il s’agit d’un mélange médiéval, qui avait pour but de cacher le goût des vins rouges lorsqu’ils tournaient vinaigre. Longtemps oublié, ce cocktail revient peu à peu dans nos verres.

 

La Jacqueline 

La recette : 7 cl de vin blanc, 2cl de limonade et 1 cl de sirop de grenadine

Si vous avez déjà été aux fêtes de Bayonne, il est possible que vous en ayez goûté ; sinon, n’hésitez pas à réaliser ce cocktail très simple, il est délicieux et particulièrement apprécié en été.

 

La Marquisette 

La recette pour 12 personnes : 1,5 bouteille de vin mousseux, 1,5 bouteille de limonade, 33 cl de sirop d’orange sanguine, du sucre, 10cl de liqueur de mandarine impériale (ou Cointreau ou Grand-Marnier), ¼ de bouteille de rhum blanc, 2 bouteilles de vin blanc, 4 oranges et 4 citrons

Ce cocktail est assez élaboré et demande du temps, car les fruits sont à faire macérer pendant quelques jours avec le vin blanc avant d’y ajouter le vin mousseux et la limonade puis de le boire. La Marquisette nous vient tout droit de la Drôme.

 

Le Communard 

La recette : 9cl de vin rouge (de préférence du Bourgogne) et 2cl de crème de cassis ou de mûre

Dérivé rouge du kir que l’on connaît davantage au vin blanc, ce cocktail se renomme « Cardinal » si on l’élabore à partir d’un grand vin.

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :