Comprendre le vin 03/11/21

Le cépage Gamay

Le 18 novembre le Beaujolais Nouveau débarque à nouveau sur nos tables, et tout de suite c’est le cépage Gamay qui nous vient en tête ! 60 % du gamay cultivé en France se trouve dans le Beaujolais. C’est vraiment le cépage historique de ce vignoble, depuis le 14e siècle. Qui est-il? Quel est sa particularité ? Ses saveurs ? Trois Fois Vin vous emporte que les traces de ce cépage noir à jus blanc, cousin du pinot noir: le Gamay !

Photo ; Etienne Ramousse

Le Gamay en France

Sur les 37 000 hectares de gamay répertoriés dans le monde, 34 000 hectares se trouvent en France. Le Gamay est le cépage du Beaujolais avec 22 000 hectares plantés. Jadis surnommé petit Gamay, Gamay rond ou encore Bourguignon noir, ce cépage résistant et fertile appelle des soins de tous les instants pour conserver sa vigueur et maîtriser ses rendements. Vinifié seul, le Gamay permet d’obtenir les AOC Beaujolais, Beaujolais-Villages et les 10 appellations de crus : Moulin à Vent, Brouilly, Côte de Brouilly, Chiroubles, Saint-Amour, Régnié, Chénas, Juliénas, Fleurie et Morgon.

Il est aussi cultivé de manière importante tout au long de la Loire : Côte Roannaise et Côtes du Forez, Châteaumeillant, Valençay, Coteaux du Giennois, Coteaux du Loir, Touraine, Coteaux d’Ancenis, Anjou (rosé).

Il est également assez répandu en Poitou-Charentes pour les vins du Haut-Poitou, Fiefs Vendéens et vins du Thouarsais. Ce cépage s’est aussi développé dans tout le vignoble savoyard pour les Vins de Savoie, Châtillon en Diois et le Bugey.

Dégustation du Gamay

Le Gamay est un cépage très influencé par son terroir, son climat et ses conditions de conduite et peut donc énormément varier d’une région à l’autre, au niveau de sa végétation.

Les primeurs peuvent être agréables quand ils sont bons : ils sont peu colorés mais possèdent de belles robes rubis, brillantes et limpides ; avec un nez caractéristique de petits fruits rouges (fraise, framboise, cerise), souvent complété de notes épicées ; fruités, vifs et désaltérants en bouche. Les Beaujolais primeurs ou nouveaux sont des vins de soif que l’on peut prendre plaisir à redécouvrir.

Quoi qu’il en soit, le gamay noir à jus blanc est à l’origine de vins rouges portés sur le fruit, de légers à moyennement corsés. Les notes florales, comme la pivoine d’un Juliénas, la violette d’un Chiroubles, l’iris et la rose d’un Fleurie, sont assez caractéristiques du gamay tandis que les saveurs fruitées s’en donnent à cœur joie entre les arômes fermentaires d’un beaujolais primeur, les parfums de cerises d’un Morgon qui évoluent avec les années vers des notes de kirsch, ou les saveurs de groseille d’un Régnié ou d’un gamay de Touraine.

Les seconds, lorsqu’ils sont originaires des grands terroirs granitiques des crus du Beaujolais peuvent alors être de grands vins souples, peu tanniques, avec une belle structure, complexe et distinguée. Ils peuvent se conserver sans problème entre 5 et 10 ans dans de bonnes conditions. Les abonnés Trois Fois Vin de février 2021 avaient pu découvrir un grand vin de l’appellation Saint-Amour, la cuvée « Le Clos du Chapitre » 2018, un cru du Beaujolais puissant et complexe, du Domaine Chardigny. Voici un exemple typique d’un merveilleux Beaujolais !

Gamay de compétition

Chaque année, en janvier se déroule le Concours International du Gamay en France. La prochaine édition aura lieu le Samedi 15 janvier 2022. L’objectif du concours étant de renforcer l’image et la notoriété du gamay auprès des consommateurs et de faire découvrir la diversité et les atouts du gamay dans le monde. En 2021, une soixantaine de dégustateurs professionnels et amateurs avertis ont dégusté plus de 879 gamays de France et de Suisse. Le trophée du « Meilleur Gamay du Monde », a été décerné au Beaujolais-Villages 2020 du Domaine Béroujon.

Accords repas et Gamay

Les vins produits avec du Gamay, seront servis légèrement rafraîchis, entre 14 et 16°C pour accompagner des plats simples tels que les charcuteries et la cuisine traditionnelle lyonnaise : saucisson brioché, jambon persillé, tête de veau. Les plats de bistrot lui conviennent parfaitement : petit salé aux lentilles, potée auvergnate, chou farci, andouillette.

Les meilleurs crus du beaujolais accompagneront les grands plats du dimanche de la gastronomie française que sont le pot au feu, un rôti de porc aux pommes et aux châtaignes, la blanquette de veau ou la poule au pot. La délicatesse d’un poulet de Bresse aux morilles fera également un magnifique accord.

Photo: Etienne Ramousse

Autres articles du magazine de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Le cépage Sauvignon blanc – palette de vins blancs éclatants

Le cépage pinot noir, cépage des grands vins rouges

Top 5 des meilleurs cépages de vin rouge

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup