fbpx

Archives

AOC: définition et hiérarchie

 

Une AOC, c’est quoi ? Vous avez sans doute déjà entendu cet acronyme quelque part… AOC signifie appellation d’origine contrôlée . Il s’agit de la catégorie reine dans le classement officiel des vins en France.

AOC : limites géographiques et réglementation

Les vins en AOC proviennent de zones géographiques strictement délimitées selon leurs traditions viticoles et les caractéristiques de leurs terroirs. Un cahier des charges les réglemente et spécifie le rendement, les types de cépages et les pratiques viticoles autorisées sur l’AOC. Pour obtenir cette appellation, il faut respecter ce cahier des charges !

Une appellation gage de qualité ?

Les contraintes de production sont plus rigides que celles des autres catégories que sont les vins de France (anciennement « vins de table ») et les IGP (« indication géographique protégée », anciennement « vins de pays »). En théorie, les vins en AOC seraient donc le sommet de la pyramide de qualité. Néanmoins elle témoigne plus dans les faits de l’authenticité de l’origine du vin et de sa typicité. En effet, la qualité est toujours liée au travail du vigneron !
De plus, IGP et Vin de France ne sont pas nécessairement des appellations synonymes de vins de qualité moindre ! Elles signifient que le cahier des charges comportent moins de contraintes. Il existe de nombreux vins admirables qui n’obtiennent pas la mention AOC parce qu’ils ne correspondent pas à certains critères. C’est par exemple le cas si un vigneron choisit de planter un cépage un peu original qui n’est pas autorisé dans les limites de l’AOC, ou si il utilise une technique qui déroge au cahier des charges (c’était le cas du Zéro Pointé de Château La Tour Grise, un rosé… avec des bulles ! qui s’est vu refuser la mention AOC par l’INAO, d’où son nom). Trois Fois Vin, pour les abonnés du mois de mai 2013, a proposé un Vin de France, ainsi dénommé car l’appellation où est située la vigne produit habituellement des vins liquoreux, son propriétaire préférant produire un vin sec, un chenin de Loire exceptionnel !

AOC

Des AOC dans l’AOC ?

Les AOC peuvent s’emboîter les unes dans les autres, formant une pyramide hiérarchique qui va de l’appellation régionale au grand cru !
Passons donc en revue ces différentes appellations, et dans l’ordre s’il vous plaît.
À la base de cette hiérarchie, on trouve les appellations régionales qui recouvrent l’étendue du vignoble en AOC. Elles peuvent être immenses (AOC Bordeaux, AOC Côtes-du-Rhône) et s’étendre sur plus d’un département ! Les appellations sous-régionales représentent comme leur nom l’indique une sous-partie du vignoble, comme l’AOC Graves existant au sein de l’AOC Bordeaux. Les appellations communales sont, elles, limitées à une commune, comme Pommard en Bourgogne, ou à un petit nombre de communes. Enfin, il existe en Bourgogne, en Champagne et en Alsace des grands crus, terroirs situés au sommet de la pyramide et qui peuvent même constituent des AOC à part entière (Le Montrachet en Bourgogne par exemple, dont le nom de la parcelle donne son nom à l’appellation).Notez que les crus classés de Bordeaux ne sont pas des AOC puisque le classement concerne  des propriétés, et non des terroirs.
Bien sûr, plus l’appellation est proche du haut de la pyramide, plus les producteurs sont contraints dans leurs pratiques, à la vigne comme au chai !

Vous voulez en savoir plus ? Consultez notre article sur les appellations de Bourgogne !