A vos fourneaux ! 17/02/21

La vraie recette du vin chaud : quel vin choisir?

Quelle est la recette d’un vin chaud réussi à tous les coups? Du vin rouge, du sucre, de l’orange, un citron et quelques épices, il n’en faut pas beaucoup plus pour réaliser un vin chaud traditionnel à déguster au pied des pistes de ski ou à la maison. Même si ce sont les pays scandinaves qui arrivent en tête des plus grands consommateurs de vin chaud, où il est nommé “vin chauffé”, les Français ne sont pas en reste en arrivant 3e sur le podium de ce petit plaisir d’hiver. Mais quelle est son origine, quel vin choisir, quelles épices ? Trois Fois Vin vous révèle les secrets de cette célèbre boisson chaude. 

Aux origines du vin chaud

Dès l’an 20 après JC, on retrouve des traces de l’existence de vin chaud dans l’empire romain. Fait à base de vin rouge bouilli, de miel, d’épices comme le poivre, le laurier, et le safran, les Romains, y ajoutait des noyaux de dattes torréfiées et des dattes entières marinées préalablement dans du vin. Cette «boisson» était ensuite mélangée avec du vin de meilleure qualité, pour adoucir le résultat final.  

Recette d’un vin chaud réussi

Depuis, le vin chaud à fait du chemin, pour se retrouver, en France, chauffé et surtout pas bouilli, au risque de voire l’alcool s’évaporer. L’idéal est de le faire frémir petit à petit en augmentant la température doucement. On y ajoute pendant que ça chauffe, un peu de sucre, de la cannelle, de l’anis étoilé, des clous de girofle, une pincée de noix de muscade râpée et des zestes ou des tranches d’orange. Meilleurs sont les ingrédients, meilleur sera le résultat.

Dans la recette du vin chaud, le vin apporte surtout le goût et la saveur du fruit. Le vin idéal doit donc être rouge, jeune, encore bien en présence de tous ses arômes de fruit. Au-delà de 4 ou 5 ans, il risque d’avoir perdu son arôme fruité éclatant. Un vin rouge généreux et gourmand, avec un peu de puissance, comme le Merlot ou le Gamay pour qu’il puisse exister face aux saveurs d’épices. Piochez dans les Côtes-du-Rhône ou Côtes-du-rhône-villages, sinon dirigez-vous plutôt vers des vins en Indication Géographique Protégée, comme ceux du Languedoc, sinon dirigez-vous vers les Beaujolais ou encore les Bordeaux ou Bordeaux supérieur qui ne seront pas élevés en barrique. 

Recette du vin blanc chaud

Le vin chaud peut également se faire avec du vin blanc. À l’alsacienne : avec du vin blanc local, du Riesling ou du Pinot blanc et le mélanger avec des oranges, des citrons, de la cannelle et du sucre. Comme pour le vin rouge, il faut le laisser tout juste frémir quelques minutes, puis le servir et le déguster directement. Certains y ajoutent parfois des raisins secs. La version vin blanc, apportera un côté plus doux et liquoreux au breuvage.

La chaleur

Choisissez votre vin, tout en rondeur, car la chaleur exacerbe l’astringence, et ne pensez pas le vin chaud peut recycler un vin bouchonné, trop acide ou éventé, car la chaleur fait ressortir tous les défauts du vin.

Que manger avec un vin chaud ?

En général, on le déguste plutôt en dehors d’un repas, il faut donc l’accompagner de nourriture simple. Faites-vous plaisir, pour rester dans l’esprit de Noël, savourez-le avec des Bredele, ces petits gâteaux des Noëls d’Alsace ou des sablés aux noix et à la cannelle, du pain d’épices moelleux et parfumé avec la recette de Christophe Michalak par exemple, un cake à l’orange, ou des biscuits sablés aux amandes

Si vous êtes en plus au coin d’un feu qui crépite, sous un plaid, et que la neige tombe dehors, alors là, vous avez la recette complète idéale !

Autres articles du magazine de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Quel vin déguster au pied des pistes ?

Vins d’hiver : tout schuss vers les vins de montagne

Que boire après une journée de ski ?

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

velit, ut Nullam fringilla lectus ut mi, leo. Donec commodo Aenean

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup