Mariages heureux 28/09/17

Saint Emilion Grand Cru + Filet de Bœuf Wellington

Quand l’exigence s’invite à votre table…

 

 

L’automne arrive et avec ses températures plus fraiches, revient la saison de recevoir ses proches et les régaler d’un repas recherché et plus travaillé que les apéros estivaux qui durent et se transforment en repas improvisé…

 

C’est le cas ce week-end d’ailleurs ; vous en profitez pour convier vos amis à un repas d’anniversaire dont ils se souviendront longtemps. Au menu ? Un filet de bœuf Wellington, surprenant et élaboré, qui étonnera à coup sûr. La préparation vous a pris du temps, il est à présent enfourné et surveillé comme l’huile sur le feu pour que la cuisson soit parfaite.

 

Avec ce plat de fête, vous avez décidé de servir un vin non moins exigeant, un Saint Emilion Grand Cru, comme celui qu’ont récemment reçu les abonnés à la box Trois Fois Vin. Vous savez déjà que l’accord séduira vos convives et les marquera pour longtemps. Ils sont là, attablés, et ils attendent, impatients. Les bouteilles de vin rouge sont ouvertes et prêtes à être bues ; le premier convive se sert pour le sentir. A son air  enjoué et ses paupières qui se ferment, vous comprenez que vous avez vu juste. A votre tour de humer votre verre.

 

Ils ne savent pas encore ce qu’ils vont manger, mais vous le savez. Et les arômes toastés qui se dégagent du nez du vin ne font que vous conforter dans le fait que le Grand Cru se mariera parfaitement avec le bœuf enroulé de pâte feuilletée. Les notes de fruits rouges et noirs dominent. C’est à ce moment-là que vous choisissez d’apporter le plat et que la pièce embaume alors un mélange de viande rouge, de pain et de champignons. Le temps se suspend alors face à toutes ces odeurs qui s’harmonisent.

 

Une fois chacun servi, les papilles frétillent plus que jamais ; il est temps de goûter toutes ces merveilles. Les fourchettes se plantent dans la viande juteuse, ramassent au passage un morceau de pâte feuilletée délicieusement dorée imbibée de sauce et une pointe de duxelles de champignons. Le tout fond dans la bouche ; les saveurs sont uniques et complexes.

 

La gorgée de vin qui suit parfait le tout. Là encore, il s’en dégage une complexité incroyable, et rare. Le Saint Emilion a du caractère mais garde un velouté et une douceur inégalables. Quelle longueur ! Quelle richesse ! Il est impossible de nommer tous les arômes qui s’en dégagent mais une chose est sûre : l’union parfaite est au rendez-vous.

 

Une fois le moment de grâce passé, les compliments fusent, les yeux pétillent, la discussion reprend de plus belle et le repas se poursuit dans une ambiance chaleureuse de plénitude totale.

 

Vous n’êtes que 8 autour de la table ; ce n’est pas un anniversaire en « grande pompe », vous n’avez pas invité l’intégralité de vos amis, mais vous ne risquez pas de l’oublier, et pour cause. Vous venez d’offrir à la crème de la crème de vos convives la crème de la crème de l’accord mets / vin !

 

 

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup