fbpx

Archives

Trois Fois Vin c’est aussi une histoire de quartier…

Trois Fois Vin fêtera ses cinq ans dans quelques semaines… A cette occasion, nous avons imaginé un petit feuilleton estival en deux épisodes qui vous conterait comment cette belle aventure née sur internet est aussi une histoire de la « vraie » vie, une histoire de quartier, de proximité et de convivialité !

Les clients séduits par ce concept novateur s'abonnent et abonnent leurs proches. Le bouche à oreille fonctionne à plein régime.

Au commencement, il y a une vraie passion pour le vin c’est certain. Et qui dit vin, dit terroir. Chez Trois Fois Vin le terroir n’est pas seulement celui auquel on pense (un sol granitique ou schisteux, une côte ensoleillée… ou pas), le terroir en question est celui d’un quartier de Paris, une petite enclave non loin de la Place de la République, située entre les rues Temple, Turbigo, Volta et Vertbois.

 

Rue Notre Dame de Nazareth

Paris_rue_notre_dame_de_nazareth

Un beau terroir… idéal comme pour de vieux ceps aux racines profondes. Attention, nous ne sommes pas à Montmartre, ici, point de vignes ! Mais c’est dans cette rue que vit et travaille Marie-Dominique Bradford depuis les années 90.

Quand le tout premier bureau (consacré au négoce de vin dédié aux professionnels) ouvre il y a vingt ans, au 12 rue Notre Dame de Nazareth, nous sommes loin de cette image de rue branchée où les galeries d’art se disputent le trottoir avec des restaurants aux cartes séduisantes; les pas de porte sont surtout consacrés aux grossistes en vêtements. Marie-Do passe déjà beaucoup de temps dans les vignobles et à force de dénicher des vins formidables à des prix incroyables, l’idée d’organiser des ventes privées fait son chemin. Le local qui jouxte son bureau se libère, elle ouvre une salle de dégustation et commence à donner des cours d’œnologie. Profitant de ce nouvel espace, tout en ajoutant quelques diplômes prestigieux à son palmarès de dégustatrice, elle organise en novembre 2000, la première « Fête du Vin ».

 

La Fête du Vin

La Fête du Vin ? Quarante vins expliqués, goûtés pendant trois jours, du pain frais, des rillettes à tomber par terre, des prix « propriété » : simple, convivial et efficace. Dès la première édition, la réputation de la dame est faite. A compter de ce jour, le bureau devient parfois le lieu improvisé de discussions passionnées autour du vin, l’endroit où l’on vient demander conseil.

A cette époque, Marie-Do voyage surtout entre les vignes et les USA, où elle vend ses sélections à des importateurs ultra exigeants (leurs clients sont des restaurants gastronomiques, des bistros à la carte raffinée « so frenchy », des cavistes indépendants… ).

 

Connue comme le loup blanc !

marie-do-trois-fois-vins

Comme dans chaque quartier de Paris, celui-ci est tel un petit village où l’on se croise au gré des sorties, des courses, des activités, des animations, des célébrations… Au bureau, il y a toujours quelques cartons d’avance, les habitants-clients sont de plus en plus nombreux à se passer le mot et à demander conseil à Marie-Do.

Elle comprend à quel point le choix est vraiment l’étape la plus complexe pour le consommateur quand il s’agit d’acheter du vin. Les étiquettes ou les médailles semblent trompeuses, on cherche toujours un vin de grande qualité, quel que soit son prix, mais, tant qu’à faire, pas trop cher… Et c’est ça qui est compliqué ! Le succès grandissant des Fêtes du Vin le lui confirme année après année mais on ne peut pas pousser les murs de notre salle de dégustation… Et les amateurs de bons vins sont nombreux !

 

Naissance d’un concept

Fin 2008, l’idée d’un « wine club » online se profile : Comme aux USA où des abonnés choisissent de recevoir une sélection de quelques bouteilles tous les mois. Le concept des box balbutie à peine en France (nous sommes en 2009) il faut imaginer tout un modèle. Pendant des mois, Marie-Do travaille sur un site internet qu’elle veut différent de la plupart des sites marchands sans oublier une bonne dose de convivialité !

A l’automne 2010, Trois Fois Vin voit le jour et très rapidement, les clients séduits par ce concept novateur s’abonnent et abonnent leurs proches. Le bouche à oreille fonctionne à plein régime. Les colis Trois Fois Vin partent aux quatre coins de France mais pour les parisiens, il est possible de venir chercher sa box au bureau, (les prémices du « click and collect » ?). On en profite pour rencontrer les abonnés « pour de vrai », parler de ces belles bouteilles que Marie-Do choisit chaque mois, et des fameuses recettes qu’elle propose dans les fiches de dégustation… Proximité on vous dit !

 

Vers l’infini, et au-delà

cave-extérieur

L’équipe de Trois Fois Vin s’étoffe, les colis sont préparés dans la salle de dégustation, entre deux cours d’œnologie. Les postiers de la rue du Temple, à force de nous voir débarquer tous les mois avec des montagnes de colis, finissent pas s’abonner à leur tour !

En septembre 2013, Marie-Do qui craignait d’être éloignée de ses clients par écran interposé, ouvre la cave Trois Fois Vin lorsqu’une boutique se libère au même numéro de la rue.  C’est l’occasion rêvée pour sortir de l’intimité de notre jolie cour pavée. Les habitués sont ravis (et un peu fiers aussi) de nous voir poser cette nouvelle pierre à l’édifice. Les inconnus, les passants, les timides, les pressés qui se garent en scrutant le passage des pervenches, tous entrent dans la cave en quête d’une bonne bouteille et… sortent conquis par les vins proposés et aussi bien sûr la convivialité… ça vous rappelle quelque chose ?

 

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :