Château Lamour - CASTILLON-CÔTES DE BORDEAUX 2015

Château Lamour - CASTILLON-CÔTES DE BORDEAUX 2015

Château Lamour
CASTILLON-CÔTES DE BORDEAUX 2015

Prix Public 9,90 €
Prix Abonnés 8,42 €

Description

Château Lamour - CASTILLON-CÔTES DE BORDEAUX 2015 est le deuxième vin des box Tastevin et Buissonniers du mois de Février 2019.

Non loin de Saint-Emilion, le Château Lamour produit sur 5 ha : du merlot, cépage roi de la Rive Droite, et du cabernet franc. Issu de l’assemblage de ces deux cépages, ce vin est une véritable gourmandise de fruits noirs sur un fond finement épicé.

Suave et élégant, il s’accordera avec un wok de boeuf, le rôti de boeuf du dimanche avec une purée de patates douces légèrement relevée.

Commander ce vin

Achat par carton de 6 bouteilles

Le domaine

Nous voici dans les terres bordelaises qui produisent de grands vins. A quelques kilomètres de Saint Emilion se trouvent les 5 hectares du Château Lamour, au nom prédestiné ! « Originaire d’une famille d’agriculteurs du nord de la France, j’ai souhaité au milieu de ma vie renouer avec mes racines en revenant au travail de la terre. Initiée aux vins de Bordeaux par ma famille, je me suis naturellement orientée vers ce terroir pour réaliser mon rêve ». Françoise Lannoye a acquis cette petite propriété située sur un point culminant en haut de coteaux. Pour la petite histoire, le nom Château Lamour tient son origine d’une belle histoire (d’amour !) entre une jeune fille vivant au lieu-dit Lamour et un soldat anglais pendant la guerre de cent ans. Ce couple avait l’habitude de se retrouver en cachette sur les parcelles du château, en tout cas, c’est ce que dit la légende ! L’autre histoire, c’est celle de la fameuse bataille de Castillon, en 1453, qui marque la fin de la guerre de 100 ans et la fin de 3 siècles d’appartenance de l’Aquitaine à la couronne d’Angleterre.

Accords

rôti de boeuf , navarin d’agneau, champignons farcis

Le vin

Dans cette partie du vignoble bordelais, sur la rive droite, le merlot est roi. Il est ici à 95% de l’assemblage, avec 5% de cabernet franc, qui sert un peu « d’assaisonnement », comme pour égayer un plat ou lui apporter une touche gracieuse. Afin de ne pas trop masquer ce très beau fruit, seulement 20% du vin passe sa période d’élevage en fûts de chêne, les 80% restants patientent gentiment 12 mois en cuve pour conserver leur haute teneur en fruit. L’assemblage final des deux contenants puis deux années de bouteille peaufinent les tannins et le voici prêt à être dégusté !

Dégustation

nez — expressif ! Griotte, prune, pointe de vanille

bouche — tendre, suave, gourmand, long !

garde — 2019-2021

service 17-19°