Domaine de Piéblanc BEAUMES DE VENISE 2017 Les Hauts

Domaine de Piéblanc BEAUMES DE VENISE 2017 Les Hauts

Domaine de Piéblanc
BEAUMES DE VENISE 2017
Les Hauts

épuisé

Description

Domaine de Piéblanc - BEAUMES DE VENISE 2017 Les Hauts est le second vin rouge des box premium Echanson et Cachottiers du mois de Février 2020.

Vous aviez découvert il y a quelques temps le Ventoux "La Barre" de Matthieu Ponson. Cette fois-ci, nous vous présentons pour la toute première fois, l'appellation Beaumes de Venise. Au pied des dentelles de Montmirail, sur les hauteurs, les vignes de Grenache et Syrah s'épanouissent au coeur d'une incroyable biodiversité pour donner cette cuvée charmeuse et intense. 

Idéal avec un agneau aux épices douces, un filet de boeuf à l'indienne.

Dégustation

nez — intense, olives noires, mûre, fumée

bouche — structuré, épicé, riche, impressionnant

garde — 2020-2023

service 17-18°

Accords

Le domaine

Le voyage dans la vallée du Rhône continue avec l’ascension (ou presque) du Mont Ventoux ! Situé sur les hauteurs au nord-est de Caromb à 300 m d’altitude environ, dans un écrin préservé, le Domaine de Piéblanc, est né en 2014. Seuls les pins, chênes et oliviers bordent les 7 hectares de vignes cultivées le plus naturellement possible sans pesticide ni désherbant. Plusieurs centaines d’oliviers font aussi le charme de ce domaine.  Matthieu Ponson a grandi à Cornas, sur l’autre rive du Rhône et à 43 ans, il décide de changer de métier et passe d’ingénieur télécom à vigneron, après avoir arpenté pendant des années les vignes bourguignonnes qui l’ont longtemps fait rêver. Il franchi le pas en fondant un premier mini-domaine de 4 hectares de vin blanc dans le Mâconnais avec François Lequin, vigneron en côte de Beaune (que je connais depuis longtemps), puis un deuxième dans le Ventoux. Les projets le mènent ensuite à Suzette, où il produit maintenant un Beaumes de Venise de toute beauté ainsi qu’un Muscat de Beaumes de Venise pour les becs sucrés !

Le vin

Sur le lieu-dit « Les Hauts », un terroir d’altitude aux écarts de température jour-nuit marqués, Matthieu Ponson joue sur la fraicheur et sur les dates de maturité pour obtenir ce vin si équilibré. Les raisins sont ramassés et triés à la main, dans des petites caissettes pour éviter le tassement et garder des baies entières. La syrah (50%) prend le dessus avec cerise noire et confiture de myrtille, les 50% de grenache donnent l’ampleur qui enveloppe le palais. L’élevage de 12 mois se décompose en cuves pour le grenache et en fûts neufs pour la syrah. Ils sont réassemblés ensuite pour un beau mariage seulement de ce vin sombre et particulièrement charmeur.

Recevoir de nos nouvelles

velit, id accumsan elementum ipsum in non neque.