Torbreck BAROSSA VALLEY - AUSTRALIE 2015 Old vines

Torbreck - BAROSSA VALLEY - AUSTRALIE 2015 Old vines

Torbreck
BAROSSA VALLEY - AUSTRALIE 2015
Old vines

épuisé

Description

Torbreck - BAROSSA VALLEY - AUSTRALIE 2015 Old vines est le premier vin rouge des box premium Echanson et Cachottiers du mois d'Août 2020.

La Barossa Valley est l'une des plus belles régions productrices de vin d'Australie. Chez Torbreck, on a choisi de chouchouter des vignes de grenache, mourvèdre et shiraz plantées en 1840 en en faisant ce vin incroyable ! À la dégustation, rien de poussiéreux bien au contraire, du raffinement sans stéréotype !

Idéal avec des aubergines farcies, un gratin de penne à la bolognaise, des grillades.

Dégustation

nez — raffiné ! confiture de fraises, note fumée

bouche — ensoleillé, ample, épicée, tannins souples

garde — 2020-2023

service 14-15°

Accords

aubergine farcie, gratin de penne bolognaise, grillades

Le domaine

Chez Torbreck, on fonctionne sur un principe inspiré d’Europe et assez courant dans le nouveau monde qui consiste à dissocier la production de raisin de la fabrication de vin. Si j’ai choisi de vous faire découvrir un de leurs vins, c’est que leur démarche est particulièrement vertueuse ! Ainsi, Torbreck choisit de soutenir des petites productions familiales de raisin attachées à maintenir des techniques traditionnelles de culture. Le domaine utilise ainsi des raisins produits par des vignes plantées en 1840 ! La région viticole du Barossa est l’une des plus prestigieuses d’Australie, avec un climat quasi-méditerranéen qui a permis à des immigrants d’Europe Centrale et d’Angleterre d’y implanter, depuis près de 2 siècles, des cépages rhodaniens rouges (syrah, grenache et mourvèdre) mais aussi quelques blancs (roussanne, marsanne, viognier). Leur inspiration, c’est la Vallée du Rhône. Le terroir a sa propre personnalité, mais la finesse du grain et les épices sont bien présentes : oui, on partage bien le même soleil !

Le vin

Avec des vignes aussi vieilles, la bonne approche, c’est la douceur : taille et vendanges manuelles, pressurage délicat et fermentation lente pour laisser le fruit libérer ses arômes et sa complexité. La méthode est naturelle : pas de filtration, ni de collage : la maturation en vieux foudres de chêne affine le vin. Le grenache, majoritaire, restitue la chaleur du vignoble : un fruit mûr, des notes fumées. Une touche de mataro (le nom du mourvèdre en Australie), plus lent à mûrir, apporte sa fraîcheur, renforcée par les notes poivrées de la syrah. Loin des stéréotypes bodybuildés, c’est l’équilibre et la justesse que je cherche dans tous les vins que je vous propose, même lorsque le degré d’alcool grimpe ! Du coup, servez-le un peu frais (14-15°).

Recevoir de nos nouvelles

massa quis, dolor ut in Donec Phasellus leo Nullam