fbpx

Archives

Cépage grenache – Les cépages – Trois Fois Vin

 

Le cépage grenache aime le soleil et les sols caillouteux bien chauds. Et oui, c’est qu’il a du sang espagnol dans les veines ce cépage là ! Ce grand méditerranéen produit d’excellents vins rouges secs… et doux ! Petit éclairage sur ce cépage du Sud.

Le grenache, un cépage méridional

Le cépage grenache, vous le connaissez déjà sans le savoir. Mais si, si je vous dis: Châteauneuf-du-Pape, Côtes-de-Rhône, Côtes-de-Provence ou encore Coteaux-du-Languedoc ? Vous voyez, ça fait tilt ! Le grenache est présent dans la majorité des appellations méditerranéennes. En effet, ce cépage vigoureux résiste aussi bien à la sécheresse qu’au souffle du Mistral et autres vents du Midi.
Comme il s’adapte particulièrement bien au climat méridional, on le retrouve évidemment en Espagne sur plus de 100 000 hectares ! Vous imaginez, cela représente l’équivalent de 130 000 terrains de foot ! L’encépagement s’étend de la Catalogne à l’Aragon en passant par l’Extremadura, le pays Basque, les régions de Navarre et de la Rioja baja.
Le cépage grenache est également cultivé en Italie (Sardaigne, Sicile et Calabre), en Grèce, au Portugal (Ribatejo, Oeste et Alentejo) ainsi qu’au Maroc et en Tunisie.
Les pays bénéficiant de conditions climatiques se rapprochant du climat méditerranéen ont également adopté le grenache, qui donc posé ses valises en Argentine, en Californie, au Mexique et en Australie. Sacré voyageur !

Les vins à base de cépage grenache

Pour produire des vins secs rouges ou rosés, le grenache est vinifié seul ou en assemblage avec de la syrah, du carignan ou du mourvèdre. Récolté sur des terroirs secs et caillouteux bien exposés, il donne des vins puissants et riches (on dépasse parfois la barre des 14 % vol !), reconnaissables au nez par des notes de fruits rouges et d’épices. En bouche, les tanins sont fondus et ronds.

Le grenache, c’est aussi le cépage phare des grands vins doux naturels que sont le banyuls, le maury et le rivesaltes rouge !

Dis, c’est quoi un « vin doux naturel » ?
Les vins doux naturels sont des vins très riches en saveurs, en sucres et en alcool ! Ils sont obtenus en ajoutant de l’alcool sur le raisin
pendant la fermentation. Ainsi la fermentation s’arrête, et on garde une bonne partie des sucres !

La gamme aromatique des vins doux naturels à base de grenache varie selon leur élevage. Si celui-ci a lieu à l’abri de l’air, la dominante aromatique portera sur les petits fruits rouges et noirs (cassis, mûre, cerise voir kirsch) tandis qu’une oxydation modérée apportera au vin des notes épicées et empyreumatiques (café, cacao, figue sèche et tabac).
Empyreumatique. Non ce n’est pas une nouvelle molécule ni une marque de pneu, mais un mot un peu barbare à prononcer qui sert en œnologie à désigner toutes les odeurs de brûlé, de fumé, de grillé. Attention les arômes de chocolat, de café et de caramel entrent dans cette famille !

cépage grenache

Les p’tits noms du grenache

Pour l’anecdote, le grenache est aussi connu sous le nom de « sans-pareil » dans les Alpes de Haute-Provences (un joli compliment !), « Tinto » dans le Vaucluse, « Alicante » ou encore « Roussillon ».

Ils ont du grenache dans les veines ! Quelques vins issus de notre sélection, assemblés avec ce cépage:

– « Clos des Vignes » du Domaine Gardies (Côtes-du-Roussillon-Villages)

« Tersande » du Domaine Les Homs (IGP Pays D’Oc)

« Costevieille » de la Bastide Saint-Vincent

Quelques articles à lire pour devenir incollable sur les cépages