fbpx

Archives

Cépage riesling – Les cépages -Trois Fois Vin

 

Cépage noble qui a fait le renom des vins blancs alsaciens et allemands, le cépage riesling s’adapte particulièrement au climat frais des vignobles septentrionaux.

Les arômes du cépage riesling

Les vins issus du cépage riesling déploient une vaste palette aromatique, qui varie beaucoup selon les terroirs: notes florales, fruits confits, pêche, tilleul… Planté sur des sols granitiques, le riesling prendra des nuances minérales, tandis que sur des schistes ardoisiers ou des sols argileux, il gagnera en intensité aromatique.
Les riesling sont des vins de bonne garde qui évoluent lentement et acquièrent en vieillissant des arômes complexes d’hydrocarbures et de pétrole (je vous garantis que c’est tout de même buvable – et même très bon !).
Les vins issus de ce cépage sont généralement des blancs secs et racés à l’acidité marquée. En Alsace et en Allemagne, on produit également des blancs moelleux et liquoreux à partir de Riesling en vendangeant uniquement lorsque les raisins ont acquis un haut degré de maturité dans le cas des cuvées dites « vendanges tardives » ou en attendant que de la pourriture noble se développe sur les baies (cuvées « sélection de grains nobles« ).

cépage riesling

Riesling : le cépage au vignoble

Cépage à maturité tardive, le riesling demande à être planté sur des parcelles bien ensoleillées aux sols pauvres voire caillouteux, afin de ne pas retarder le processus de maturation. En effet, les vendanges peuvent avoir lieu à la mi-octobre seulement ! Le riesling résiste particulièrement bien aux gelées hivernales de la vallée du Rhin, qui seraient redoutables à bien d’autres cépages.

Le cépage riesling, un grand nordique

Les premières plantations de ce cépage remonteraient en Alsace au IXème siècle, et en Allemagne, à l’occupation romaine. En France, à de très rares exceptions, on ne rencontre le riesling qu’en Alsace où il constitue plus de 20% de l’encépagement du vignoble. En Allemagne il est beaucoup plus répandu. On le retrouve le long de la vallée du Rhin et de ses affluents, car le cépage riesling aime les fleuves ! En effet ils réfléchissent les rayons du soleil sur la vigne…
Les riesling allemands se différencient de leurs cousins alsaciens par une plus faible teneur en alcool et une acidité élevée, contrebalancée néanmoins par un fruité intense qui leur garantit un bel équilibre.
Le cépage riesling est également utilisé pour produire des vins de glace, issus de raisins gelés sur souche dont on a extrait le jus sucré. Ces « eisweine » sont produits en Allemagne mais aussi au Canada et dans l’état de Washington sous le nom de « icewines ».
L’Europe de l’Est mais aussi le « Nouveau Monde » ont adopté ce cépage, avec des réussites mitigées dans les nouveaux pays viticoles (exception faite de la Nouvelle-Zélande au climat plus frais).

Riesling, alias…

Le cépage riesling est également surnommé « riesling rhénan » ou « gentil germanique » en Alsace, et « petit Rhin » en Suisse. En Allemagne, il est aussi connu sous le nom de « Johannisberg » en référence au vignoble du Schloss Johannisberg où selon la légende fût découvert l’effet de la pourriture noble… et donc la possibilité d’élaborer ces délicieux riesling liquoreux !

Quelques articles à lire pour devenir incollable sur les cépages…