Château Grand Lacaze

MÉDOC 2016- Cru Bourgeois

Château Grand Lacaze – MÉDOC 2016 Cru Bourgeois est le troisième vin (le plus complexe des 3), de la box Buissonniers du mois de Janvier 2022.

Ces 7 hectares de merlot et de cabernet-sauvignon n’ont rien à envier aux grands domaines voisins. Ajoutons à cela un élevage en barriques de chêne pendant 14 mois. On obtient ainsi ce vin charmeur aux notes puissantes et boisées.

Idéal avec des légumes grillés, un parmentier de canard, du Munster.

13,50€
11,48€ Pour les abonnés
Ajouter au panier

UGS : B0122M Catégorie :

Nez

prune, mûre, note fumée

Bouche

chocolaté, cerise, joli boisé

Garde

à son apogée

Service

15-17°, à ouvrir à l'avance

Accords Mets-Vin - Vin rouge - Château Grand Lacaze

chili con carne, cassoulet, Munster

Le vin

Le palissage et la conduite du vignoble sont adaptés à chaque densité et type de sol et les vendanges sont manuelles. D’autres travaux viticoles, tels les labours traditionnels et l’enherbement selon le terrain et le comportement de la vigne, font que les fruits arrivent à maturité optimale dans les chais. Un assemblage très équilibré de 50% de merlot et 50% de cabernet-sauvignon (le « roi du Médoc »). Les cuves thermo-régulées sont remplies par gravité pour permettre aux raisins d’arriver en excellent état avant de démarrer la fermentation. L’élevage en barriques de chêne français dure 14 mois avant la mise en bouteilles, lui donnant un côté boisé plutôt charmeur ! On retrouve le classicisme du vin tel qu’on l’imagine : puissant, boisé, charnu et très équilibré !

Le domaine

Nous voici non loin de l’estuaire de la Gironde, dans le royaume des grands vins rouges médocains. Saviez-vous que les vins blancs y étaient beaucoup plus fréquents à la fin du 19ème siècle ? Il semble que cette tendance s’inverse à nouveau, et on voit apparaître de jolis vins blancs... Mais ici, c’est 100% rouge ! Le sable et les graviers composent le sol très drainant, interdisant à l’eau de stagner. La vigne déteste avoir les pieds (racines) dans l’eau... A Queyrac, près de Lesparre, cette propriété très discrète de seulement 7 hectares cultive ses cépages merlot et cabernet-sauvignon qui profitent de l’effet modérateur de la proximité du fleuve. Voilà pour la partie « terroir ». Il est vrai que dans le Médoc, on parle plutôt de surfaces qui avoisinent souvent les 30-50 hectares. La famille ayant racheté ce vignoble en 2002 est également propriétaire de deux hôtels à Bordeaux (l’Hôtel des 4 soeurs, et l’Hôtel de l’Opéra). Peut-être une halte avant de partir explorer cette très belle partie du vignoble !

Club Trois fois vin

Abonné Trois Fois Vin ?
Profitez de -15% sur notre cave en ligne !

Les actualités à savourer