Domaine de Piéblanc

VENTOUX 2018- La Tuilière

Domaine de Piéblanc – VENTOUX 2018 La Tuilière est le troisième vin (le plus complexe des 3), de la box Buissonniers du mois d’Octobre 2020.

Cet assemblage de grenache, syrah, cinsault et carignan présente un équilibre parfait entre gourmandise de fruit et fraicheur préservée. Matthieu Ponson est fier de ce terroir et préserve la biodiversité environnante (conversion en agriculture biologique en cours). La Tuilière, c’est comme l’ascension du Mont Ventoux, du plaisir !

Idéal avec des gratins de légumes, des poivrons farcis, de la charcuterie.

13,50€
11,48€ Pour les abonnés
Ajouter au panier

UGS : B1020V Catégorie :

Nez

 gourmand, belle richesse, fruits noirs

Bouche

 structuré, doux, riche, impressionnant !

Garde

 2020-2022

Service

16-17° 

Accords Mets-Vin - Vin rouge - Domaine de Piéblanc

gratins de légumes, poivrons farcis, charcuterie

Le vin

Sur le lieu-dit « La Tuilière », un terroir d’altitude aux écarts de température jour-nuit marqués, Matthieu Ponson joue sur la fraicheur et sur les dates de maturité pour obtenir ce vin si équilibré. Les raisins sont ramassés et triés à la main, dans des petites caissettes pour éviter le tassement et garder des baies entières. Le grenache (65%) domine avec force et puissance, les 15% de syrah ajoutent une petite touche de fruits noirs et les 10% de cinsault et 10% de carignan complètent le tableau en ajoutant une touche de fraicheur. L’élevage de 8 mois en cuve inox préserve tout le fruit que vous allez retrouver dans vos verres, n’oubliez pas d’ouvrir la bouteille un peu à l’avance, vous serez récompensés !

Le domaine

Ce voyage dans la vallée du Rhône nous mène vers l’ascension (mais pas jusqu’en haut) du Mont Ventoux ! Situé sur les hauteurs au nord-est de Caromb à 300 m d’altitude environ, dans un écrin préservé, le Domaine de Piéblanc, est né en 2014. Seuls les pins, chênes et oliviers bordent les 7 hectares de vignes cultivées le plus naturellement possible sans pesticide ni désherbant. Plusieurs centaines d’oliviers font aussi le charme de ce domaine. Matthieu Ponson a grandi à Cornas, sur l’autre rive de du Rhône et à 43 ans, décide de changer de métier et passe d’ingénieur télécom à vigneron, après avoir arpenté pendant des années les vignes bourguignonnes qui l’ont longtemps fait rêver. Il franchi le pas en fondant un premier mini-domaine de 4 hectares de vin blanc dans le Mâconnais avec François Lequin, vigneron en côte de Beaune que je connais depuis longtemps. Il crée un deuxième domaine dans le Ventoux, le convertit à l’agriculture biologique, la certification est en cours. Les projets le mèneront ensuite à Suzette, où il produit maintenant un Beaumes de Venise de toute beauté ainsi qu’un Muscat de Beaumes de Venise pour les becs sucrés !

Club Trois fois vin

Abonné Trois Fois Vin ?
Profitez de -15% sur notre cave en ligne !

Les actualités à savourer