Domaine Chardigny

SAINT-AMOUR 2018- Clos du Chapitre

Domaine Chardigny – SAINT-AMOUR 2018 Clos du Chapitre est le premier vin rouge des box premium Echanson et Cachottiers du mois de Février 2021.

Clin d’oeil à ce mois de février avec ce magnifique Saint-Amour (un des 10 crus du Beaujolais) des frères Chardigny qui cultivent leurs vignes de gamay en agriculture biologique (la biodynamie n’est pas loin). Cette cuvée est juteuse, fluide et bien enrobée.

Idéal avec un thon tataki aux épices, des champignons farcis aux lardons, un poulet tandoori.

16,50€
14,03€ Pour les abonnés

Rupture de stock

Catégorie :

Nez

expressif ! cassis, framboise, épicé

Bouche

enrobant, fluide, juteux, tannins fins

Garde

2021-2024

Service

15-17°

Accords Mets-Vin - Vin rouge - Domaine Chardigny

thon tataki aux épices, champignons farcis aux lardons, poulet tandoori

Le vin

Le gamay est un cépage peu tannique, son côté fluide et gourmand est très séduisant. Il laisse « filtrer » plus facilement la personnalité du terroir, et à Saint Amour, sur un promontoire qui offre aux vignes une vue à 360°, les vins ont du caractère ! Les frères Chardigny gardent une assez forte proportion de grappes entières pendant la fermentation, pour renforcer la structure (et lui permettre de se déguster sur 2-3 ans), mais c’est tout en souplesse que ce vin caressera votre palais !

Le domaine

Sans rentrer dans les clichés, s’il y a un mois dans l’année où on a envie de partager celui des 10 grands crus du Beaujolais qui résonne bien, c’est bien au mois de février ! Trêve de plaisanterie, vous savez que j’affectionne particulièrement le cépage gamay, qui a prouvé ces dernières années qu’il fallait définitivement faire passer aux oubliettes la mauvaise réputation du duo gamay et Beaujolais. Nous voici dans la famille Chardigny, chez un trio de frères qui ont rallié le bercail familial pour y faire du bon vin ! C’est à cheval sur le terroir qui fait la jonction entre la Bourgogne du Sud (où ils produisent d’excellents Saint Véran) et le nord du Beaujolais, que Pierre-Maxime reprend le domaine en 2015. Rapidement, Victor, titulaire d’un diplôme d’œnologue le rejoint. Ils sont désormais épaulés par leur frère Jean-Baptiste, fraichement arrivé au domaine après un passage au domaine Leflaive à Puligny-Montrachet où il a appris les principes de la biodynamie. Leur père a, quant à lui, effectué sa carrière dans l’embouteillage de vin à la propriété. Toutes leurs vignes sont cultivées selon les principes de l’agriculture biologique et une partie est même labourée grâce à Titan, leur cheval de trait !

Club Trois fois vin

Abonné Trois Fois Vin ?
Profitez de -15% sur notre cave en ligne !

Les actualités à savourer