Les Sources d’Agapé

SAINT-AMOUR 2019- Petit Besset

Les Sources d’Agapé – SAINT-AMOUR 2019 Petit Besset est le deuxième vin rouge des box premium Echanson et Cachottiers du mois de Février 2022.

Arthur Lotrous, tout jeune vigneron, cultive 6 ha de gamay en Cru Saint-Amour. Cette cuvée charmeuse présente une belle concentration (grâce aux vieilles vignes) et une structure charnue.

Idéal avec une tarte fine, une épaule d’agneau, une poêlée de champignons.

19,80€
16,83€ Pour les abonnés
Ajouter au panier

UGS : EC0222P Catégorie :

Nez

cassis, floral, épices

Bouche

ample, juteux, charnu

Garde

2022-2025

Service

15-16° à ouvrir 1h à l'avance

Accords Mets-Vin - Vin rouge - Les Sources d’Agapé

jambon de pays, épaule d'agneau, poêlée de champignons

Le vin

L’appellation Saint-Amour est à cheval entre les départements du Rhône et de la Saône-et-Loire. C’est donc le plus septentrional des crus du Beaujolais. La parcelle « Petit Besset », très caillouteuse, est d’un seul tenant, sur un terrain relativement pentu, et les vignes ont une moyenne de 60 ans, représentant un véritable patrimoine qualitatif décisif dans l’achat du domaine. Après les vendanges et la transformation des sucres en alcool, l’élevage de 12 mois se fait 75% en cuve et 25% en vieux fût, pour laisser le vin respirer, tranquillement.

Le domaine

Le mois de février est souvent le mois de mise en avant d’un des 10 crus du Beaujolais, le célèbre « Saint Amour » ! Ce cliché est juste une bonne excuse pour vous présenter Arthur Lotrous, jeune vigneron de 32 ans récemment installé sur 6 hectares et dont le vin se dégustera également tout au long de l’année ! Parti d’une page blanche et après avoir aiguisé son sécateur dans différents domaines après ses études (dont le célèbre domaine de la Soufrandière en biodynamie), il s’installe et convertit immédialement ses parcelles en bio. Il cultive ses ceps traditionnement, avec une taille en « gobelet » (sans palissage). Il est séparé de ses voisins par des talus et des haies, véritables refuges pour la biodiversité. Les oiseaux qui y nichent peuvent venir se servir directement dans les vignes des insectes, vers, et autres délices qui ne seront pas traités chimiquement ! Les rendements sont minuscules (31 hectolitres à l’hectare ! – moins que les grands crus de côte d’or). Les vendanges manuelles sont placées dans de petites caissettes pour éviter l’écrasement des baies avant d’arriver en cuves. Les grappes, entières, sont vinifiées avec les levures indigènes, qui reflètent le terroir. Grâce à un de ses voisins de Chiroubles, j’ai eu la chance de déguster cette pépite, véritable coup de cœur personnel, et n’ai pu résister à vous le présenter. Aider les jeunes viticulteurs talentueux dans un contexte difficile, surtout en période de lancement fait aussi partie de mes valeurs et je suis sûre que vous les partagez.

Club Trois fois vin

Abonné Trois Fois Vin ?
Profitez de -15% sur notre cave en ligne !

Les actualités à savourer