Comprendre le vin 14/09/21

À la découverte du vin d’Alsace

Au pied des Vosges, sur les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin , le vignoble alsacien s’étend sur une longue bande de 120 km de long et entre 4 à 20 km de large, de Marlenheim au nord jusqu’à Thann au sud complété par un îlot viticole à la limite de l’Allemagne, autour de Wissembourg et de Cleebourg. Trois Fois Vin vous transporte dans un des vignobles les plus riches au monde tant sur la diversité des sols, la sinuosité du relief et la vaste gamme de vins. À la découverte du vin d’Alsace. 

Carte Hachette vins

Les 7 cépages des vins d’Alsace

Le vignoble alsacien est composé à 90% de cépages blancs et 10% de cépages rouges.

Les vins d’Alsace proviennent de 7 cépages : Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat, Pinot Gris, Gewurztraminer et Pinot Noir. Le caractère spécifique de chaque vin est apporté par le cépage. Sur l’étiquette où figure l’A.O.C. Alsace il est mentionné le nom du cépage concerné, par exemple Alsace sylvaner, Alsace pinot gris, Alsace gewurztraminer, etc.

Les vins d’Alsace sont quasiment tous des vins de mono-cépage. Seul le vin appelé « Edelzwicker », « Zwicker », ou « Gentil » est un vin blanc issu de l’assemblage des cépages blancs.

Le Sylvaner est un vin blanc discrètement fruité et léger. Il est désaltérant, frais, et sait montrer une belle vivacité sur les agrumes qui accompagnera agréablement bien des sardines marinées au citron, thym et basilic par exemple.

Le Pinot Blanc est tendre, léger, discrètement fruité, alliant fraîcheur et souplesse, et pourra accompagner grâce à son extrême équilibre la plupart des mets.

Le Riesling est le Roi des vins blancs secs d’ Alsace. Il produit des vins gastronomiques d’une immense fraîcheur et dégage des effluves aux nuances florales, fruitées et minérales. Ce vin est reconnu comme le plus subtil des cépages blancs au monde. Il accompagne les mets les plus raffinés la daurade, et les crustacés.

Photo

Nous vous faisions découvrir le cépage Muscat la semaine dernière dans le magazine de Trois Fois Vin, la variété d’Alsace se distingue des Muscats doux méridionaux par son caractère sec. Il est issu de deux cépages, qui peuvent être assemblés ou gardés seuls : le muscat blanc à petits grains et le muscat Ottonel. Très aromatique et puissant, il exprime à la perfection les saveurs de fruits frais, idéal en apéritif.

Le Pinot gris développe une opulence et une saveur caractéristiques. Charpenté, rond et long en bouche, il présente des arômes complexes de sous-bois parfois légèrement fumés ou floraux. Il est le parfait compagnon du foie gras et agrémentera avec bonheur le gibier, les rôtis et les viandes blanches.

Le Gewurztraminer offre des vins variés, intenses et riches. Il est le plus célèbre des vins d’Alsace. Il est puissant, complexe et son intense bouquet développe des arômes de fleurs, de fruits et d’épices (“gewurz”). Ce vin est parfait à l’apéritif, ou pour accompagner les fromages corsés, les desserts à base de fruits rouges, ainsi que la cuisine exotique.

Seul cépage en Alsace à produire un vin rouge ou rosé dont le fruité typique évoque la cerise, le pruneau et les baies sauvages, le Pinot noir d’Alsace est léger et frais en bouche, il accompagnera l’agneau grillé en toute simplicité.

Le vin d’Alsace

Les vins blancs secs ont une grande richesse aromatique. Le fruité est leur caractéristique la plus importante. 

Les vins blancs issus de « vendanges tardives » sont des vins moelleux, riches, très expressifs et d’une grande finesse. Les vendanges tardives proviennent des cépages dits « nobles » comme le gewurztraminer, le Pinot Gris, le Riesling ou le Muscat. Ces cépages sont récoltés en surmaturité, généralement plusieurs semaines après le début officiel des vendanges, lorsque les conditions du millésime s’y prêtent.

Les vins blancs issus de « Sélections de grains nobles » , raisins atteints de « pourriture noble » doivent présenter une richesse en sucre à la récolte particulièrement élevée et ne peuvent être commercialisés qu’après 18 mois d’élevage. Ce sont des liquoreux aromatiques d’une grande richesse.

Les vins rouges et rosés sont tous issus du Pinot noir.

Les Crémants d’Alsace sont des vins blancs ou rosés élaborés selon la méthode traditionnelle reposant sur une seconde fermentation en bouteille, comme pour le Champagne. Il se caractérise par sa légèreté, sa finesse, son fruité et sa fraîcheur. Il bénéficie de sa propre appellation Crémant d’Alsace. Il se déguste volontiers avec un apéritif, des fruits de mer, un filet de poisson épicé aux concombres, des viandes blanches, ou en accompagnement de desserts. L’Alsace se situe aujourd’hui en tête des régions françaises pour son volume de production de crémant.

51 Grands Crus d’Alsace

L’Alsace compte 51 Grands Crus liés à des lieux-dits et reflets de la complexité et de la richesse du vignoble. Tous sont issus de terroirs privilégiés où l’identité géologique, le climat et l’exposition forment un accord exceptionnel.

Quatre cépages sont admis dans les appellations Grand Cru : le Riesling pour sa fraîcheur et son élégance, le Muscat et son fruité incomparable, l’intensité du Pinot Gris et le Gewurztraminer pour sa puissance aromatique. Trois exceptions viennent tout de même déroger à la règle : les assemblages de cépages sont autorisés dans l’Altenberg de Bergheim et le Kaefferkopf tandis que le Sylvaner est admis dans le Zotzenberg

La bouteille et les verres à l’Alsacienne

La “flûte” alsacienne est atypique, elle est étroite et très haute. C’est la seule bouteille à être protégée depuis 1955 par un décret. On l’appelle aussi la bouteille « vin du Rhin ». Elle est réservée seulement et uniquement aux vins issus d’Alsace. Les crémants suivent la tradition du Champagne, et sont dans des bouteilles épaisses et larges, avec des épaules en pente.

Le Verre à Vin d’Alsace est un verre traditionnel typique avec sa jambe élancée et son pied de couleur verte. Le verre à vin du Rhin qu’on appelle « Roemer », est l’ancêtre du verre à vin d’Alsace et dispose d’un pied plus bas et évasé. Le verre alsacien n’est pourtant pas idéal pour la dégustation. Trop petit, il est difficile à manier pour oxygéner son vin et reste surtout un bel objet décoratif, même s’ils restent très ancrés dans la tradition vigneronne alsacienne.

Autres articles du magazine de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

À la découverte des vins grecs

A la découverte des vins italiens

A la découverte des vins d’Espagne

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

neque. elit. felis justo mattis ut odio risus. ultricies velit, ante.

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup