Archives

Dans la peau d’un oenologue !

 

 

L’œnologue joue un rôle central et indispensable dans le processus d’élaboration du vin ! Etymologiquement « œnologue » signifie celui qui possède la science du vin. Grâce à Trois Fois Vin, glissez-vous dans la peau d’un œnologue pour comprendre son métier !

Dans la peau de l’œnologue

Le petit-déjeuner avalé en vitesse, Thomas, œnologue de formation, se dirige vers les vignes de Romain situées à Bordeaux car aujourd’hui c’est le grand jour, les vendanges débutent !!

Thomas goûte un 1er grain de raisin, un 2nd, c’est sucré, juteux, il est bien temps de récolter cette parcelle de Merlot.

La parcelle de Cabernet Sauvignon attendra quant à elle encore quelques jours, les raisins ne sont pas tout à fait à maturité.

A peine le temps d’arriver au chai, que Thomas doit s’assurer que le raisin fraichement vendangé est bien trié et qu’il a rejoint les cuves cépage par cépage. Dans les prochains jours, Thomas va contrôler grâce à des dégustations et des analyses en laboratoire, que la fermentation se déroule normalement et que le raisin commence naturellement à devenir vin.

Thomas étudie les dernières analyses, il n’y a plus de trace de sucre dans le vin, tout a été transformé en alcool, la fermentation est donc terminée.

Romain l’interroge alors sur l’assemblage à réaliser cette année pour donner le meilleur vin. Après dégustation de nombreux échantillons, Thomas décide que cette année ce sera 50% Merlot, 40% Cabernet Sauvignon et 10%% de Cabernet Franc dans le vin de Romain. Il ne reste plus qu’à mettre le vin en barriques pour quelques mois et contrôler régulièrement qu’aucune levure ou bactérie ne vient le contaminer.

Pendant que le vin s’affine en cave, Romain parcourt ses vignes et s’interroge sur l’intérêt d’arracher une partie de sa parcelle pour y planter un nouveau cépage. Thomas le lui déconseille fortement après avoir analysé les sols et l’ensoleillement de cette parcelle et lui recommande plutôt la parcelle voisine plus propice à l’épanouissement de ce nouveau cépage.

Vous l’aurez compris, qu’il soit en bleu de travail dans les vignes ou en blouse blanche dans un laboratoire, Thomas, c’est le scientifique de la bande !

Alors, comment devient-on œnologue ?

Quelle formation ?

Le Diplôme National d’Œnologue (le fameux DNO pour les plus avertis) s’obtient après une licence de sciences, un BTS Viticulture Œnologie ou bien encore après un diplôme d’ingénieur agronome.

Un long chemin qui permettra à l’œnologue de développer les qualités nécessaires à son métier, la rigueur, l’organisation et surtout l’ouverture d’esprit que nécessite la manipulation d’un produit « vivant » comme le vin !

D’autres articles sur le même sujet qui pourrait vous intéresser :

• Sélectionner des vins…Un vrai métier !

• 4 métiers dans le vin

• En savoir plus sur les métiers du vin