fbpx

Archives

En savoir plus sur les métiers du vin

 

servir le vin

Il existe de nombreux métiers qui gravitent dans l’univers du vin. Souvent d’ailleurs, il n’est pas simple de savoir qui est qui et qui fait quoi. Voici un article pour mieux s’y retrouver !

Quelles différences entre un œnologue et un sommelier ?

Les deux termes sont souvent confondus et utilisés l’un pour l’autre. Comment alors différencier ces métiers qui ne sont pourtant pas si semblables que cela ?

 

L’œnologue, maîtrise la « science du vin » (du grec oïnos – vin – et logos – sciences). Il se rencontre souvent dans les domaines viticoles directement. Sa tâche consiste à conseiller les viticulteurs et les aider dans l’élaboration de leurs crus. Il a un rôle de superviseur durant tout le processus de vinification. Il contrôle, goûte, et veille à ce que le vin soit conforme aux attentes. S’il n’est pas attaché à un seul domaine ou château, il peut aussi avoir un rôle de conseiller, on l’appelle alors « oenologue-conseil ». Il doit être titulaire d’une formation universitaire appelée « DNO », Diplome National d’Oenologie.

 

Le sommelier quant à lui, travaille la plupart du temps dans un restaurant, même s’il peut aussi se retrouver chez un détaillant ou donner des cours de dégustation. Il a un rôle très complet au sein du lieu où il se trouve. Prenons l’exemple du restaurant ; il est chargé du choix des vins, de leur stockage mais aussi du service et du conseil aux clients. Il connaît sur le bout des doigts les accords mets – vins et est en quelque sorte « l’expert vin » du lieu. Il sait parler des crus comme personne et utilise le vocabulaire adéquat de la dégustation. Il a en général choisi une mention complémentaire « sommellerie » dans une école hôtelière.

 

Pour vous en rappeler de manière simple, un petit moyen mnémotechnique en utilisant l’ordre alphabétique et chronologique : lOenologue intervient en premier dans le processus de production et commercialisation du vin alors que le Sommelier intervient dans un second temps, une fois le vin commercialisé afin de remplir la cave de son restaurant.

 

Qu’appelle-t-on un maître de chai ?

Le maître de chai travaille dans le domaine viticole (parfois en étroite collaboration avec l’œnologue, bien que leurs métiers soient distincts). Il élabore et surveille au jour le jour et avec beaucoup de minutie l’élevage du vin, depuis l’arrivée des raisins jusqu’à la mise en bouteille. Il est également chargé de gérer les récoltes du domaine, son matériel ou encore les normes d’hygiène.

 

Et le caviste dans tout ça ?

Le terme de « caviste » peut signifier deux professions différentes.

La première, celle de l’ouvrier caviste, désigne celui ou celle qui, sous la responsabilité du maître de chai, est chargé de suivre l’élevage du vin d’un point de vue opérationnel. Il nettoie les cuves, les prépare, puis réceptionne le raisin, surveille les différentes étapes de la vinification, ferme les bouteilles, colle les étiquettes … en somme, il est chargé d’effectuer toutes les taches techniques que demande le processus. C’est donc une profession primordiale et indispensable à l’élaboration d’un cru.

La seconde profession qualifiée par ce terme et souvent plus connue désigne le commerçant qui vend les vins et spiritueux. Les cavistes indépendants sélectionnent eux-mêmes les vins qu’ils vendent ensuite dans leur cave. Leur rôle de conseil est primordial et indispensable.

 

Voilà pour ce tour d’horizon de ces métiers souvent mélangés dans le langage courant … en espérant que vous y voyiez plus clair à présent !

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :