Comprendre le vin 04/05/22

Les vendanges vertes

Les vendanges en France se déroulent classiquement de fin août à octobre, mais elles peuvent varier en fonction du cépage, du climat de la région, des coteaux, ou plaines sur lesquels poussent les raisins, le type de vin souhaité et l’exposition au soleil favorisant la maturité des raisins. Les vendanges en vert ont lieu généralement mi-juillet. Cette technique s’applique au début de la maturité du raisin, lors de la véraison. Trois Fois Vin vous explique ce que cela signifie et à quoi elles servent.

Que signifie « vendange en vert »?

La véraison est une étape du cycle végétatif de la vigne pendant laquelle les raisins commencent à gonfler et à se colorer. C’est aussi à ce moment que l’acidité diminue pour laisser place au sucre. La date « officielle » de la véraison est fixée quand 50% des baies d’une même vigne ont changé de couleur. A partir de ce moment, il ne restera plus que 40 à 50 jours aux vigneronnes et vignerons avant les vendanges !

Les vendanges en vert consistent, elles, à passer dans les rangs de vignes pour dégarnir un pied trop fourni en grappes, lorsque celles-ci sont encore vertes ou identifiées comme étant de moins bonne qualité ou juste pas suffisamment mûres, pour permettre une bonne maturation des grappes restantes.  Cette action est aussi appelée l’éclaircissage.

Les avantages de la vendange en vert

Lorsque le rendement raisin/cep est trop élevé, la vigne ne pourra pas donner des vins de qualité, car elle doit partager ses ressources entre ses multiples grappes. Faire un premier tri dans la vigne permet d’améliorer la qualité des grappes restantes sur le pied de vigne, donc optimiser le rendement d’une vigne. S’il y a trop de raisin sur le cep, la vigne ne pourra pas fournir assez d’énergie pour alimenter tous les raisins jusqu’à leur maturité.

Le vigneron fait donc le choix de produire moins mais pour un vin de meilleure qualité. Le vin produit sera plus concentré, avec un goût pur qui laisse davantage le terroir s’exprimer.

Cette technique permet aussi d’éclaircir les espaces entre les grappes et donc d’éviter le développement des maladies comme le mildiou par exemple.

Les désavantages de la vendange en vert

De nombreux vignerons refusent d’adopter cette technique pratiquée au moment de la véraison, mais qui marque aussi le début de la floraison des plantes. Si la vigne subit une trop forte élimination, elle va penser qu’elle n’a pas assez produit de grains et l’année suivante elle en fabriquera deux fois plus !

Certains vignerons prétendent d’ailleurs qu’effectuer des vendanges en vert est le signe d’un travail en amont mal effectué, comme la taille des vignes par exemple.

L’opération est méticuleuse, elle peut vite se transformer en échec si elle n’est pas bien menée. Ce qui augmente le risque d’un vin dilué, l’effet inverse de ce qui est recherché en pratiquant la vendange en vert. Entre ces conditions exigeantes et les risques liés à une mauvaise vendange en vert, la plupart des vignerons déconseillent d’utiliser cette méthode chaque année. 

Autres articles du magazine de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Tout savoir sur les vendanges

Qu’est-ce que le vin cuit?

Le “vin” sans alcool

Le vin végan, c’est quoi ?

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup