🚚.  Jusqu’à dimanche 26 septembre, la livraison est OFFERTE sur la cave en ligne !

Vins et vignerons 19/05/21

Marielle Baissas, 6e génération de vignerons au Château Haut Rigal

Depuis 2016, Marielle Baissas perpétue la tradition familiale lancée il y a 6 générations, en reprenant le Château Haut Rigal, un vignoble des appellations Bordeaux et Graves situé sur les communes de Pian sur Garonne et de Langon au sud de Bordeaux. C’est justement la cuvée de Graves 2019 que les abonnés Trois Fois Vin des box Tastevin et Buissonniers pourront déguster ce mois-ci. Rencontre avec une vigneronne passionnée et enthousiaste, et travaillant dans le plus pur respect de son terroir.

Marielle, quel est votre parcours ?

J’ai fait des études d’agronomie et d’agro-alimentaire. Je me suis installée en Bretagne, puis je suis allée vinifier aux Etats-Unis et je suis revenue dans le Bordelais, à Saint-émilion en Grand Cru Classé chez la famille Moueix, propriétaire de Pétrus. Je suis revenue sur les terres de la famille au Château Haut Rigal en 2016, j’avais 30 ans.

Le château Haut Rigal représente combien d’hectares ?

J’ai 10 hectares de prairies et de forêts et j’exploite aujourd’hui 22 hectares de vignes, mais j’en avais 9 au départ. J’ai 9 hectares de cépages blancs (Sémillon et Muscadelle) et le reste en Merlot et Cabernet Sauvignon. Les vignes du domaine sont certifiées Terra Vitis et maintenant Haute Valeur Environnementale niveau 3 sur le millésime 2020.

Comment avez-vous rencontré Marie-Dominique Bradford de Trois Fois Vin ?

Nous nous sommes rencontrées à travers des salons professionnels de vin. Depuis le début, elle goûtait surtout mes appellations Bordeaux et petit à petit, elle a dégusté le Graves que j’ai lancé en 2018. Elle a sans doute beaucoup aimé cette cuvée, puisque nous avons déjà collaboré ensemble sur le millésime 2018 que les abonnés Trois Fois Vin avait pu découvrir en novembre 2019.

Quel est l’avantage pour vous de voir vos vins diffusés dans une box telle que celle de Trois Fois Vin ?

C’est un public très pluriel, varié, et dynamique que Trois Fois Vin va toucher. Quand on s’abonne à une box comme celle de Marie-Dominique Bradford c’est qu’on aime la découverte de propriétés à taille humaine. Je suis ravie de cela.

Photo Château Haut-Rigal

Comment avez-vous vécu la période de gel de ces 6 et 7 avril derniers?

Pour ma part j’ai été assez peu impactée puisque toute la végétation n’était pas encore sortie. Une partie de mes parcelles est sur les premiers coteaux de la Garonne à environ 100 m d’altitude. Le phénomène de gel est surtout un phénomène de froid qui a tendance à rester dans les basses altitudes. De manière globale, l’ampleur a été énorme et dans la France entière, au point que même mes confrères corses ont été touchés. La production 2021 sera très certainement lourdement impactée. Et dans le Bordelais, les conséquences sur la récolte sont sévères, de 30 % à 50 %. Certaines propriétés ont été gelées à 100 %.

NDLR : pour aider les vignerons mais aussi tous les agriculteurs touchés par cet épisode de gel, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le samedi 17 avril, un plan de soutien de 1 milliard d’euros pour l’agriculture française sinistrée par le gel.

C’est la cuvée Graves 2019 que les abonnés des box Tastevin et Buissonniers vont pouvoir déguster, comment a-t-elle été conçue ?

L’idée, c’est de faire des vins sur le fruit, c’est ce que j’avais fait pour le 2018 et c’est ce que j’ai souhaité pérenniser sur le millésime 2019. Extraire au maximum le côté fruité et frais du raisin. 2019 est une année solaire, nous avons pu mener à bien la maturation des raisins, avec de belles conditions climatiques. Cette cuvée est le résultat d’un assemblage de 70% de Cabernet sauvignon et 30 % de Merlot qui proviennent de terrains gravelo-sableux. Pour la vinification, je travaille de façon traditionnelle, mais je cherche toujours à extraire ce côté fruité gourmand. C’est aussi pour cette raison que nous élevons nos vins en cuve béton et non en fût de chêne. Cette cuvée Graves 2019, se caractérise par des arômes de fruits rouges, mûrs, et des notes épicées, poivrée, avec des tanins très légers. C’est ce que j’appellerais « un vin plaisir ».

Est-ce un vin à déguster tout de suite ou à garder ?

Je conseille de le déguster dès à présent. Quand on boit ce Graves, on cherche le plaisir, le fruité. Il a, certes, du caractère et une belle amplitude, mais il ne pourra pas vraiment aller au-delà de 5 ans de garde.

Avec quel plat peut-on le déguster ?

On peut le boire avec un plat assez élaboré, un plat en sauce, ou une viande un peu travaillée. On peut aussi l’associer à une viande rouge grillée type côte de bœuf.

Avez-vous des objectifs pour l’avenir de Château Haut Rigal ?

En reprenant le domaine, mon premier objectif était de développer la marque du domaine « Château Haut Rigal » puisqu’au départ, il avait été vendu sous le nom « Cru Rigal » par mes ancêtres qui vinifiaient et ne vendaient la production qu’à des négociants. J’ai souhaité reprendre la création et la commercialisation de bouteilles en direct.

L’année prochaine, j’ai envie de planter et de travailler du Marselan, qui est un cépage rouge, plus méridional, issu d’un croisement entre le Cabernet-sauvignon et le Grenache noir. J’ai envie de voir s’il est adapté au réchauffement climatique et s’il peut avoir un intérêt technique et gustatif sur mes terroirs.

Et j’ai à cœur, toujours, de continuer à promouvoir les typicités des vins de Bordeaux, fruités et frais. Des vins de plaisir.

Autres portraits de vignerons du magazine de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Un Sauvignon, en Bourgogne, au Domaine Petitjean

Un (grand) Saint-Amour du Domaine Chardigny

Elégance et caractère, les maitres-mots des vins du Domaine de Grangeneuve

A la Venvole, rencontre avec une grande vigneronne ….

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

consectetur libero odio consequat. lectus eleifend accumsan ut quis

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup