fbpx

Archives

Peut-on apporter sa bouteille de vin au restaurant ?

 

Amatrices, amateurs de vin, vous devez comme moi être régulièrement stupéfaits par les prix pratiqués par certains restaurant sur leur carte des vins. Des coefficients à donner le tournis, x3, x4, et parfois même x5 pour les plus grandes tables par rapport à la même bouteille que vous trouvez chez votre caviste, l’addition grimpe donc très vite !

Parfois on se dit qu’il serait quand même plus simple d’apporter une bouteille de sa cave avec soi. Pas de mauvaise surprise, le plaisir de boire le millésime que l’on souhaite, le producteur que l’on connait et surtout prendre du plaisir autour d’une belle table sans devoir « craquer son PEL », autrement dit, sans se ruiner !!

Pour cela, il existe le droit de bouchon ou pour les plus anglophones d’entre nous, le corkage fee. C’est le principe du BYOB (« Bring Your Own Bottle ») qui permet de puiser dans sa cave et d’apporter sa propre bouteille. En effet, cette pratique nous vient tout droit des pays anglo-saxons comme les États-Unis, le Canada ou l’Australie où il existe de nombreux sites internet répertoriant les lieux où l’on peut apporter sa bouteille de vin.

Le Principe

En contrepartie d’une somme fixée par le restaurateur, le client peut apporter la bouteille de son choix au restaurant. Généralement la somme demandée est faible, de 5€ à 15€, ce qui permet d’apporter avec soi une belle bouteille qui attendait d’être bue pour l’occasion !

Pourtant en France, le droit de bouchon est généralement mal perçu des restaurateurs et donc encore très peu développé. La principale raison est économique, puisque le vin dans les restaurants représente jusqu’à 50% des bénéfices. Le prix perçu pour le droit de bouchon ne permet donc pas de compenser totalement le manque à gagner pour le restaurateur.

Le développement du droit de bouchon en France

Heureusement de nombreux restaurateurs voient au contraire d’un bon œil le droit de bouchon et estiment que cela permet de dynamiser la fréquentation de leur établissement.

Partant de ce constat, les fondateurs du site Vinoresto ont créé des partenariats avec plusieurs restaurants (80 à ce jour) qui acceptent le principe du droit de bouchon si et seulement si, la réservation est effectuée par le site Vinoresto.

Plutôt que de se cantonner au modèle classique du droit de bouchon, le site Vinoresto revisite le concept et propose par exemple de pouvoir apporter gratuitement sa bouteille si tous les convives autour de la table commandent un menu complet. De quoi rendre le droit de bouchon encore plus attractif !

Un bon moyen pour les restaurateurs de toucher les amateurs de vins, souvent aussi amateurs de bons restaurants !

 Et chez le caviste alors ?

Le terme « droit de bouchon » est également employé chez les cavistes qui proposent une consommation sur place. Dans ce cas, on n’apporte bien sûr pas sa propre bouteille mais on consomme sur place la bouteille achetée chez ce caviste, moyennant un léger surcoût, le fameux droit de bouchon !

D’autres articles en lien avec le sujet :

Vers la fin du bouchon en liège ?

Les circuits d’achat de vin

• Comment choisir son vin au restaurant ?