fbpx

Archives

Evasion vers l’Afrique du sud: découverte des vins rouges de la Walker Bay

 

Hermanuspietersfontein_Cellar_Home_Page

Cette semaine, nous vous emmenons dans l’Hémisphère Sud, sur le continent africain, et plus précisément en Afrique du Sud, pour découvrir les vins de la région de Walker Bay. Dépaysement et découverte de la viticulture du Nouveau Monde près du cap de Bonne Espérance.

 

Walker Bay est une région située à l’Est du Cap, un des principaux « districts » (sorte d’AOC) sud-africain, et fleuron des vins de ce pays. Le climat y est méditerranéen, avec une forte influence de l’océan et des vents frais qui viennent tempérer les chaleurs estivales et garantir une maturation optimale des raisins. Hémisphère sud oblige, les vendanges se déroulent à la fin de l’hiver (janvier-février), les saisons étant inversées !

 

Dans cette région, les principaux cépages rouges et blancs internationaux s’épanouissent : Syrah, Pinot noir, Cabernet Franc, Merlot pour les rouges, et pour les blancs Chardonnay, Chenin ou Sauvignon.

L’Afrique du Sud réussit à se faire une place de choix parmi les vins du Nouveau Monde. La viticulture y est malgré tout assez ancienne, puisque les premières traces datent du milieu XVIIe siècle, à peine deux siècles après le premier passage du Cap de Bonne Espérance par Vasco de Gama. Les premiers plans de vigne ont notamment été apportés par les protestants français chassés par la révocation de l’édit de Nantes : certains lieux dits ou domaines ont d’ailleurs encore aujourd’hui des noms français !

 

Mais pour vous faire découvrir plus précisément cette région, quoi de mieux que de vous plonger dans la dégustation d’un des vins qui en sont issus ? En ce mois de mars, les abonnés « Echanson et Cachottiers » contiennent une bouteille d’un vin rouge délicieux, produit par un domaine nommé HPF1855 (pour Hermanuspietersfontein, du nom du fondateur de la ville toute proche d’Hermanus en 1855), et issu des cépages Syrah, Grenache, Mourvèdre et Viognier. Ce vin rouge puissant en goût et en alcool a été élevé lentement dans des foudres de chêne français (tonneaux de grande contenance qui permettent de ne pas donner un vin trop tannique) pendant 24 mois, avant de reposer 6 à 9 mois en bouteilles.

 

En ouvrant ce nectar, vous découvrirez, une fois versé dans votre verre, sa robe d’un rouge intense et aux reflets violacés. Tournoyant dans son contenant, vous sentirez son nez très méditerranéen (olives noires, chocolat, violette, épices, fruits rouges…) qui vous ravira. En bouche, vous serez surpris par l’intensité de ses arômes et la douceur de ses tanins, et par son étonnante longueur.

 

Pour dévoiler tous les arômes subtils de ce vin, accompagnez-le d’un carré d’agneau aux herbes accompagné de tapenade et de patates douces sautées à l’ail : les notes de garrigue de ce cru ressortiront avec la viande grillée, et les tanins s’enroberont autour de la chair tendre. Une expérience que vous n’êtes pas prêts d’oublier …

Excellente dégustation!

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :