Marie de Lauzerda LANGUEDOC 2019 Esprit Libre

Marie de Lauzerda LANGUEDOC 2019 Esprit Libre

Marie de Lauzerda
LANGUEDOC 2019
Esprit Libre

9.90 € / bouteille

8.42 € pour les abonnés

- +

Description

Marie de Lauzerda - LANGUEDOC 2019 Esprit Libre est le premier vin des box Tastevin et Buissonniers du mois de Mai 2020.

Au coeur des terroirs rouges de Saint-Chinian, les vignes de Grenache et de Syrah, conduites en agriculture biologique, poussent dans un environnement préservé et respecté. Cette cuvée sent le soleil avec un grand zeste de fraicheur en plus !

Idéal avec une cocotte de boeuf, un pâté en croûte, ou de la charcuterie.

Dégustation

nez — mûre sauvage, coulis de fruits frais, note de zen

bouche — fluide, croquant, sur le fruit !

garde — 2020-2022

service 14-16° (assez frais)

Accords

cocotte de boeuf, pâté en croûte, charcuterie

Le domaine

Niché entre la mer Méditerranée et le Massif du Caroux, dans les hauteurs à 250m d’altitude, le Domaine Marie de Lauzerda est un vignoble familial qui a choisi son nom en hommage à Marie, la femme qui a cultivé cette terre pour y faire s’épanouir la vigne. Bien des années après sa disparition, il se souvient de ces années où il allait, avec cette grand-mère qu’il affectionnait tant, fouler le sol riche et fertile de cette terre appelée « Lauzerda ». Dans l’enceinte de l’appellation Saint-Chinian, le domaine est certifié en agriculture biologique et a pleinement conscience des enjeux environnementaux. Ainsi, le domaine favorise la biodiversité et forme une protection naturelle pour les vignes. La faune et la flore limitent l’apparition des nuisibles. Cette faune, composée de bactéries, vers, champignons…, crée des galeries sous la terre permettant de la faire respirer, favorisant l’infiltration de l’eau et limitant l’évaporation, préservant ainsi la vigne d’un stress hydrique. Un univers idéal pour qu’elle se sente bien et produise de beaux raisins !

Le vin

Après avoir ramassé manuellement les raisins (aux rendements de 38hl par hectare, c’est très peu) et pour compléter la cohérence de son travail minutieux, Pascal Brunier sépare chaque cépage dans une cuve différente, afin de respecter les caractéristiques et identité de chaque terroir. Ce n’est que dans un deuxième temps que l’assemblage définitif est réalisé. Le grenache est majoritaire (70%), il est complété par 30% de syrah. Un court élevage de quelques mois permet d’emprisonner le fruit frais, dans sa légèreté et sa souplesse !

Recevoir de nos nouvelles

id suscipit risus nunc ut risus. adipiscing sem, libero Donec in ante.