fbpx

Archives

Les 5 plus grands cépages blancs

 

Grappes de raisins blancs

Il y a quelques semaines, nous vous présentions notre classement des 5 meilleurs cépages rouges, voici cette semaine son pendant chez les blancs. Comme la dernière fois, nous avons retenu les cépages les plus connus et ceux qui entrent dans l’élaboration des plus grands vins.

En cinquième position : le Chenin

Cépage roi le long de la Loire de Tours à Angers, il fait le bonheur des amateurs des vins moelleux et liquoreux de Vouvray, Montlouis-sur-Loire ou des Coteaux du Layon. Sachez qu’il donne également d’excellents blancs secs au grand potentiel de garde et à la richesse rare, ainsi que des vins effervescents. On le trouve de manière plus confidentielle en Languedoc.

Son succès français lui vaut également d’être le principal cépage en Afrique du Sud, où il s’épanouit dans un climat océanique.

En quatrième position: le Gewurztraminer

Cépage majeur de l’Alsace et de l’Allemagne, le Gewurztraminer est un cépage aromatique caractérisé par les notes de litchi et de rose qu’il donne aux vins. Ce cépage donne aussi bien des vins secs que de grands vins moelleux, issus de vendanges tardives, ou lorsque ses grains sont atteints par la pourriture noble.

Sa renommée l’a rendu également populaire dans les pays d’Europe de l’Est, et en fait une petite célébrité mondiale. Les grands crus d’Alsace, les vendanges tardives de Gewurztraminer vous enchanteront notamment avec des fromages à pâte persillée !

En troisième position : le Sémillon

Le Sémillon est le principal cépage de l’AOC Sauternes, une des plus grandes régions de vins liquoreux du monde, proche de Bordeaux. Nous ne pouvions donc parler des grands cépages blancs sans mentionner celui qui compose un des plus célèbres liquoreux. La magie du Sémillon vient de la rencontre entre sa peau et un champignon, le botrytis, qui crée la fameuse pourriture noble à l’origine de la forte concentration en sucre de ces crus somptueux. Le climat du sauternais est rare et propice au développement de ce champignon ; des brumes matinales venant de la rivière Ciron toute proche, dissipées par le soleil encore chaud des mois de septembre et octobre. Le Sémillon, ou la rencontre du climat et d’un cépage pour créer un immense vin.

En deuxième position : le Sauvignon

Notre numéro 2 est une star française, où il est le roi des vins secs à Bordeaux, à Sancerre, ou encore à Pouilly et dans le reste de la vallée de la Loire. Il est le meilleur ami des huîtres et fruits de mer, des poissons fins, et des fromages : qui ne s’est pas délecté du mariage magique d’un Sancerre avec un crottin de Chavignol ? Ce succès français l’a emmené aux quatre coins du monde, et on le trouve désormais notamment aux États-Unis, en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Croisé avec le Cabernet Franc (un cépage rouge), il a donné naissance au Cabernet Sauvignon, un des plus grands cépages rouges dont nous vous avions parlé dans notre top 5 des cépages rouges.

En première position : le Chardonnay

Nous avons choisi de placer le Chardonnay au sommet de la hiérarchie des cépages blancs pour deux raisons, ou pourrions-nous dire pour deux régions : la Bourgogne et la Champagne.

Dans la première, le Chardonnay règne en maître incontesté et incontestable, puisque les plus grands vins de Bourgogne sont réalisés uniquement à partir de ce cépage. Ceux de Chablis notamment, ou les mondialement connus Meursault, Bâtard-Montrachet et Corton-Charlemagne, pour ne citer qu’eux, en sont issus. Quant à la Champagne, les fameux champagnes Blancs de Blancs proviennent également à 100% de ce cépage mythique.

Au delà de ces deux régions phares, le Chardonnay s’est exporté à peu près partout : en France dans la Loire, en Savoie, dans le Jura, en Languedoc … et à l’étranger, où on le retrouve dans presque tous les vignobles du nouveau monde (Californie, Chili, Nouvelle Zélande).

Bref, une star internationale au rayonnement mondial ! Un vrai numéro 1.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :