fbpx

Archives

Les vins « caméléon »

 

Caméléon

Un diner chez des amis dont vous ignorez le menu ?

Un apéritif entre collègues ?

Vous n’êtes que deux à table et ne souhaitez ouvrir qu’une bouteille pour le repas ?

Nous allons tenter de répondre à ces questions, en vous proposant une sélection de vins passe-partout que vous pourrez utiliser à presque tous vos repas !

Toute la difficulté réside dans le fait que certains accords sont quasi impossibles à changer : la viande rouge et un vin rouge, les huîtres et un vin blanc sec… petites astuces donc pour réussir presque à tous les coups et éviter les écueils :

La solution la plus évidente: choisissez un rosé!

A mi-chemin entre les rouges et les blancs, les vins rosés sont un excellent compromis : de l’apéritif au dessert, en passant par les viandes blanches et même les viandes rouges. Ils raviront tout le monde en été qui est pleinement la saison du rosé, mais aussi en hiver où ils rappelleront les chaleurs estivales. Vous pouvez opter pour un côtes de Provence, ou un rosé du Languedoc, qui vous offrira un vin fruité et non dénué de caractère.

Les rouges « caméléon »

Pour choisir un vin rouge qui pourra s’accommoder avec de nombreux mets, choisissez-le léger, fruité, et peu tannique: ainsi, si votre vin rouge rencontre à sa table un poisson, la douceur de ses tannins et son côté léger vous garantiront un mariage heureux. Optez par exemple pour des cépages donnant des vins légers comme le gamay en Beaujolais, ou un pinot noir du Jura, d’Alsace ou de Savoie. Même avec les fromages (qui malgré une idée reçue s’accommodent généralement mieux avec les vins blancs), vous trouverez un accord agréable avec ces vins légers et fruités. Les desserts fruités ou chocolatés iront également bien avec votre bouteille, tout comme les viandes blanches, et bien évidemment les viandes rouges. Vous jouerez alors sur les contrastes et la surprise, la tradition étant plutôt de déguster un pavé de boeuf avec un vin plus tannique.

Les blancs passe-partout

Si vous optez pour un vin blanc, il faut le prendre plutôt sec et fruité, légèrement gras pour qu’il ait du corps : exit les vins moelleux et liquoreux qui vont créer la pagaille s’ils rencontrent des coquillages ou une viande rouge !

Ne retenez pas non plus les vins trop secs comme les Muscadet ou Chablis que l’on marie souvent avec les fruits de mer, mais difficilement avec des viandes. Vous pouvez ainsi choisir un vin de Loire issu de chenin (toujours à condition qu’il soit sec), à Vouvray ou à Saumur par exemple, ou encore un vin blanc du Languedoc fait à base de Chardonnay, de Viognier ou de Sauvignon (ou un assemblage de ces différents cépages) : ils accompagneront à merveille les poissons, viandes blanches et fromages, et même quelques charcuteries apéritives.

Si par hasard ils croisent la rouge d’une viande rouge, l’accord ne sera forcément pas idéal, mais le gras et la structure de ces vins sauront tout de même s’accommoder d’une pièce de boeuf.

Et enfin, une dernière idée

Apportez du champagne rosé ou un bon crémant, il pourra aussi être un bon compagnon de fête tout au long d’un repas, de l’apéritif au dessert !

Bon appétit !

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :