fbpx

Archives

Accords vin et chocolat en toute harmonie

 

Pâques est bientôt là, et avec elle la multitude de chocolats qui vont l’accompagner. Cette semaine donc, penchons-nous sur la vaste entreprise qu’est le mariage vin-chocolat. Car s’ils font tous les deux le bonheur des fins gourmets, ils n’en sont pas moins difficiles à accorder !

Teneur en sucres, variétés, il faut tout prendre en compte pour que l’harmonie soit complète et que vos papilles s’en souviennent.

 

 

Saviez-vous que le vin et le chocolat possèdent des caractéristiques communes ? 

 

Tout d’abord, rappelons qu’ils contiennent tous les deux des antioxydants. Alors, même s’il ne faut abuser ni de l’un ni de l’autre, un petit plaisir vin-chocolat ne peut pas vous faire de mal !

 

Ensuite le chocolat, comme le vin (rouge plutôt), possède des tanins, apportés par la fève de cacao. Plus il sera fort en cacao donc, plus il sera « tannique » et corsé. Il faudra en tenir compte pour l’accord, en misant soit sur un vin également tannique comme un Côtes du Rhône, soit sur un vin doux et sucré comme le Maury, pour contrebalancer.

 

Enfin il existe, comme les crus de vins, des crus de chocolats. Ou plus exactement, des crus de cacaos. En effet, tout comme son acolyte liquide, le chocolat possède une multitude de nuances d’arômes, provient de terroirs et de cacaoyers variés et est obtenu à partir de techniques de fermentation et de torréfaction différentes. Ainsi, vous pouvez déguster des chocolats issus de « cacao grand cru » ! Pourquoi ne pas alors les accorder avec un grand cru de vin pour un moment privilégié ?

 

 

Chocolat au lait, blanc, aux fruits, aux amandes … quels accords ?

 

Le chocolat au lait contient, comme son nom l’indique, du cacao et du lait. Exit donc les vins doux naturels ou trop sucrés, qui seraient écœurants. Essayez plutôt un vin sec plus percutant comme ceux d’Alsace. Un Gewurztraminer sera par exemple un bon choix ; pour jouer sur l’originalité de l’accord, tentez même le Riesling !

 

Le chocolat blanc, composé exclusivement de pâte de cacao, est souvent très sucré et plus lourd. Privilégiez donc un vin très frais et léger ; là encore, le Riesling ou le Pinot gris seront de jolis choix. Vous pouvez aussi partir sur un vin pétillant comme un Prosecco ou un Vouvray, qui redonneront de la légèreté et de la fraîcheur à l’ensemble.

 

Les chocolats « composés » sont plus compliqués à marier. Si le chocolat est associé aux fruits rouges et marie donc l’amertume à l’acidulé, vous pouvez rester sur un Maury ou un Porto (plutôt jeunes) pour respecter l’équilibre des arômes.

Si en revanche vous souhaitez déguster un chocolat aux amandes ou praliné, vous pouvez vous permettre un vin blanc sec un peu plus gras comme les Bourgognes. Ils envelopperont les notes torréfiées et sucrées de vos douceurs et vous raviront à coup sûr.

 

Voilà, maintenant que vous savez tout sur ces accords vin chocolat gourmands et harmonieux, régalez-vous ce week-end ! Joyeuses Pâques !

Autres articles qui pourraient vous intéresser :