fbpx

Archives

À l’heure des fêtes, on vous dit tout sur le champagne !

C’est le vin le plus célèbre au monde. Celui qui fait pétiller les petites et grandes victoires, celui qu’on sort pour les grandes occasions, celui qu’on ne manquera pas d’inviter à nos tables de fêtes. L’occasion de réviser ses classiques : connaissez-vous bien le champagne ?

"Le champagne est la seule appellation en Union Européenne où il est autorisé de produire du rosé en mélangeant des jus de blanc et de rouge."

Qu’est-ce que le champagne ?

Ce terme désigne tout à la fois : la région, l’appellation d’origine contrôlée, le vin effervescent qui y est produit et une méthode de vinification traditionnelle.

Trois cépages peuvent entrer dans sa composition : le chardonnay (cépage blanc), le pinot noir et le pinot meunier (cépages rouges). Lorsqu’il est blanc, il peut être obtenu avec des raisins blancs (chardonnay, on parle de blanc de blanc), ou avec des raisins rouges, dont le jus est blanc (pinot noir ou meunier, on parle alors de blanc de noirs), des assemblages des trois cépages sont les plus courants.

Quelques spécificités : le champagne est la seule appellation en Union Européenne où il est autorisé de produire du rosé en mélangeant blanc et rouge. La majeure partie des vignes appartient à des vignerons, qui vendent généralement presque tous leurs raisins aux grandes marques. Les vins sont en général non-millésimés (sauf pour certaines grandes cuvées seulement les grandes années): les jus de différentes années sont assemblés, ce qui garantit l’homogénéité des bouteilles dans le temps.

 

D’où viennent les bulles du champagne ?

Les bulles et la mousse du champagne incarnent son côté festif. On l’associe aux victoires, aux grandes occasions, et c’est aussi un emblème de l’art de vivre à la française ! Les bulles viennent d’une étape spécifique de la vinification champenoise : tout se déroule comme un vin tranquille, mais après la fermentation alcoolique, sont rajoutés dans les bouteilles des levures et du sucre, pour déclancher une deuxième fermentation, mais cette fois dans une bouteille fermée : la transformation du sucre en alcool par les levures crée du gaz carbonique, qui reste prisonnier dans la bouteille et se libérera chez vous à l’ouverture.

 

Comment choisir son champagne ?

On le sait, le champagne est un vin plutôt cher : comptez entre 18 et 30 euros pour les premières cuvées de qualité, les prix montant facilement au-delà de 60 euros pour les cuvées millésimées ou les grands champagnes. Ces grandes cuvées peuvent accompagner tout votre repas, elles se marieront à merveille avec l’ensemble des mets (foie gras, viandes blanches, fromages comme le Brillat-Savarin, salades de fruits).

Si vous voulez miser sur l’originalité, ne choisissez pas un champagne « brut », mais plutôt un champagne sec ou demi-sec (qui contient davantage de sucres, et ressemble à un vin blanc moelleux, l’effervescence en plus).

Avant le 18e siècle, le champagne était un vin tranquille (sans bulles), il a notamment été popularisé par Marie-Antoinette à la cour de Versailles, qui en raffolait. La légende voudrait que la forme de la coupe soit inspirée du sein de la reine de France. Pour déguster votre champagne, ce verre n’est cependant pas adapté : trop ouvert, il laisse s’envoler trop vite les bulles et les arômes. Préférez une flûte ou mieux, un verre à vin avec une extrémité étroite qui évitera de perdre trop rapidement l’effervescence et concentrera les arômes vers votre nez, n’en déplaise à Marie-Antoinette !

 

Un champagne à recommander pour les fêtes ?

Bien évidemment, nous n’allions pas vous laisser sans partager notre coup de coeur ! Il s’agit du champagne Paul Dangin, cuvée carte noire, que nos abonnés à la box Cachottiers ont pu découvrir ce mois-ci. La famille Dangin produit ce vin d’exception uniquement avec ses propres raisins, ce qui -nous l’avons vu- est loin d’être la norme. C’est un 100% pinot noir, produit dans le Sud-Est de la Champagne, dans le département de l’Aube. Après 52 mois de vieillissement en cave, le résultat est sans appel : un vin complexe et équilibré, d’une exceptionnelle longueur en bouche, parfait compagnon de fête d’un homard rôti au four ou d’une bûche de Noël aux marrons. Vite, commandez sur le site si vous êtes abonné ou venez chercher vos bouteilles à la cave de Trois Fois Vin !

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :