Comprendre le vin 06/04/22

A la découverte des vins de la Vallée du Rhône

Le Rhône est une des premières régions à produire du vin sur le territoire français et est, aujourd’hui, le deuxième vignoble le plus vaste après celui de la région viticole bordelaise. Le vignoble de la région du Rhône est formé de deux régions principales qui s’étendent sur 250 kms. Le Rhône septentrional qui s’étend de Vienne, jusqu’à Valence, et le Rhône méridional, qui va jusqu’à Arles. L’ensemble regroupe ainsi 28 Appellations d’Origine Contrôlée sur 250 communes. Embarquez avec Trois Fois Vin dans une des plus prestigieuses régions productrices de vins au monde.

La Vallée du Rhône en couleur

22 cépages composent les vins du Rhône, avec pour les plus connus : Syrah, Grenache noir, Mourvèdre, Viognier, Marsanne, Roussanne, Bourboulenc ou Clairette. Les vins de la Vallée du Rhône reste majoritairement rouge, mais la part du rosé a augmenté en 2021:

-les ROUGES représentent 76% de la production avec 1 946 716 hl.

-les ROSÉS représentent désormais 14% de la production avec 357 242 hl et arrive donc en 3ème position dans les acteurs de vins rosés AOP en France.

-les BLANCS équivalent aux 10% de la production totale avec 261 509 hl. Inter Rhône a pour objectif « cible » d’ici dix ans, de produire 300 000 hl de vin blanc tranquille, avec une montée en gamme qualitative.

Objectif bio en 2030

La Vallée du Rhône conforte son engagement dans le développement durable. Leader des AOC Bio, la progression de la part des vins comportant un label environnemental se développe aussi en amont. Parmi plus de 2000 structures que ce soit en caves coopératives ou caves particulières, plus de 37% d’entre elles (688 en 2017) sont labellisées en Bio, Biodynamie, HVE ou en conversion.

Près d’un quart des vignerons et les deux tiers des surfaces (quasiment tous les grands domaines) sont déjà en bio ou en conversion. Sans compter les autres démarches de certifications ou labellisations : 1452 hectares en HVE en 2021, soit la moitié des surfaces, charte VIVRE, Vignerons Engagés…). Focus est fait sur les Vignerons Engagés qui apporte une vraie cohérence globale, de la vigne au consommateur, y compris le choix de bouteilles allégées, de panneaux voltaïques (sur la cave de Rasteau), de préservation de la biodiversité, la mise en place de la RSE… ».

Rhonéa qui rassemble près de 400 exploitants sur 2900 hectares a fêté ses 6 ans d’existence avec un nouveau plan ambitieux visant à convertir 100% des marques en bio d’ici 2030.

2021 une année difficile en Vallée du Rhône

D’une manière générale, qu’il s’agisse de vins blancs, de vins rosés ou de vins rouges, la qualité est au rendez-vous. Structure, élégance, fraîcheur et fruité caractérisent le millésime 2021, avec de bonnes acidités naturelles et de beaux équilibres.

Malgré les aléas climatiques de l’année (gel de printemps, pluies abondantes, épisodes de grêle), les professionnels de la partie septentrionale du vignoble ont pu constater une belle résistance de certaines vignes et d’autres parcelles en souffrance, d’où une grande hétérogénéité. Les raisins vendangés étaient sains et d’une belle maturité. Les œnologues se félicitent d’un bel équilibre des jus entre alcool potentiel et niveau d’acidité total. Dans la partie septentrionale, le millésime 2021 laisse présager des vins élégants et subtils.

Quelques AOC de la Vallée du Rhône

Grignan-les-Adhémar : Les rouges sont issus de la Syrah, du Grenache, du Carignan, du Mourvèdre et du Cinsault. Nouvellement introduit le Marselan qui apporte des notes fruitées et épicées. Allant du rubis vif au rouge sombre, avec des reflets violine, ces vins développent un bouquet d’épices, de fruits rouges et noirs, de réglisse et de garrigue. Certains expriment des notes florales, boisées et torréfiées. Ce sont des vins qui peuvent vieillir jusqu’à dix ans pour les cuvées à majorité de Syrah. Les rosés, composés de Grenache, Syrah, Carignan, Mourvèdre et Cinsault, offrent un nez fruité (arômes de fruits rouges) et élégant, avec des nuances à la fois fraîches et chaleureuses et une bonne persistance en bouche.  Les blancs, élaborés à partir de Marsanne, de Roussanne, de Bourboulenc, de Clairette, de Grenache et de Viognier. Jeunes, ils sont appréciés pour leur fraîcheur, plus âgés, ils gagnent en minéralité. A marier avec une recette de Marbré de Brousse aux olives. Nous avions, l’année dernière fait un focus sur l’appellation Grignan-les-Adhémar avec une cuvée issue du Domaine de Grangeneuve.

Côte-Rôtie: Sur la rive droite du Rhône, les vins de Côte-Rôtie tirent leur nature de l’extrême verticalité des coteaux de l’appellation, parfois inclinés à plus de 60 degrés. Certains domaines ramassent même leurs raisins des parcelles les plus pentues avec une tyrolienne faite maison. Le vignoble, très étroit, est implanté sur des terrasses larges de quelques dizaines de ceps seulement. Située à quelques kilomètres de Lyon, c’est l’appellation la plus septentrionale de la Vallée du Rhône. Côte-Rôtie est le seul cru rouge des Côtes du Rhône du Nord à pouvoir complanter (et vinifier) Viognier (jusqu’à 20 %) et Syrah. La Syrah, donne des vins de qualité, très colorés et riches en tanins. Le Viognier apporte à la Syrah finesse et arômes. La robe du cru est profonde et de couleur rubis. A déguster avec une Couronne de carré d’agneau en croute d’épices douces

Saint-Péray: Saint-Péray est l’appellation la plus sudiste des AOC de la Vallée du Rhône Nord, non loin de Valence. Son vin blanc est original et unique. Sur 98 ha, le vignoble de Saint-Péray s’épanouit en pentes douces au pied du château de Crussol. L’originalité du Saint-Péray c’est que 15 % des vins produits par l’appellation sont effervescents par méthode traditionnelle. La marsanne au cœur de l’identité de Saint-Péray vient s’associer la roussanne. La majorité des vins sont en assemblage même si certains vignerons élaborent un 100% roussanne. La marsanne est printanière avec plus de tension, une belle finale d’amertume sur un aromatique discret. La roussanne est plus estivale et solaire sur des arômes de pêche avec un peu plus d’acidité et d’élégance. A déguster au printemps et en été avec un tartare de tomates, sur coulis de vert de cébette, une terrine de truite sauce à l’oseille, un espuma de légumes ou un poulet au basilic.

Tavel : Les vins de Tavel sont tous des rosés ! Forts de caractère, ils sont complexes, charnus, denses et très aromatiques. Le Grenache noir sert de base à l’élaboration du Tavel.  Tavel est le cru des gastronomes épicuriens. Ils comptent ainsi parmi les rares vins aptes à accompagner un repas de l’entrée jusqu’au dessert. Tavel rejoint d’ailleurs cette année le réseau des Sites Remarquables du Goût.

Autres articles du magazine de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

À la découverte des vins d’Afrique du Sud

À la découverte des vins d’Australie

À la découverte du vin d’Alsace

À la découverte des vins grecs

A la découverte des vins italiens


Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup