fbpx

Archives

COMMENT SAVOIR QUELS VINS SONT PRÊTS À BOIRE ?

 

Récemment, vous avez décidé de faire le tri dans votre cave. Seulement voilà, vous ne savez pas quand ouvrir vos bouteilles, ni lesquelles garder pour en tirer le meilleur… Pas de panique, Trois Fois Vin vous donne quelques conseils.

Vin de garde ou vin prêt à boire

Il y a deux catégories de vins : celui que l’on boit parce qu’il est prêt à boire (ou qu’on a soif), et celui que l’on ne veut pas goûter tout de suite parce que c’est un vin de garde (ou qu’on n’a plus soif) .

Pour faire simple, le vin de garde est un coureur de fond. Oui, mais, ça veut dire quoi Jamie ? Patience Fred, un bon vin de garde, ça se mérite ! On vous expliquera tout dans la 2ème partie de cet article.

À l’inverse, il y a le vin prêt à boire, plutôt sprinter. Et pour votre plus grand plaisir, mieux vaut le déguster dans sa jeunesse.

T’es sûr qu’il n’est pas « passé » ?

Comment décider de ce moment crucial et ne plus se tromper ? Il faut regarder la couleur, la région, le(s) cépage(s), le millésime, et le prix (à prendre avec des pincettes – on vous en reparlera plus tard).

Les vins blancs se conservent moins longtemps : un aligoté de Bourgogne bien frais, un Entre-deux-Mers bordelais, ou un Côtes du Rhône doré par le soleil, ne tiendront pas la distance et sont à boire dans les 18 mois après leur achat. En revanche, un Pouilly Fumé à forte acidité, par exemple celui de Nicolas Gaudry, ou des AOC prestigieuses telles ce Saint Péray de notre box Cachottiers (et donc plus chères), tiendront plus facilement en cave – entre 5 et 8 ans – selon le producteur, et le style de vinification. Pour faire exception à la règle, savez-vous quels vins se conservent le plus longtemps ? Je vous le donne en mille : les vins blancs liquoreux (le sucre, ça conserve !).

Pour les rouges, retenez qu’à Bordeaux, en Bourgogne ou dans les Côtes du Rhône, on produit des vins à fort potentiel de garde, grâce aux tannins et à l’alcool. Même s’il est intéressant de patienter un peu, vous pourrez les déguster dans leur jeunesse ou les conserver jusqu’à 5 ans, sans prendre de gros risque. Le Château Pradines Saint Estèphe 2012 des abonnés Echanson du mois de décembre, proposé à maturité, en est un bel exemple. Certains millésimes se conserveront mieux que d’autres, allant parfois jusqu’à 20 ans ou plus !

À l’aide, j’ai trop de vins à goûter !

Caveasy – le compagnon idéal pour gérer vos bouteilles

Le rythme des dégustations s’accélère ? Vous n’avez pas prévu de boeuf bourguignon ou de coq au vin avant juin 2025 ? Ok, on vous a trouvé des outils chez nos amis de la Winetech. Caveasy vous aidera à prévoir la rotation de vos vins sans passer à côté de leur date optimum. Vous allez pouvoir prolonger la durée de vie de vos vins après ouverture, ou encore doser leur aération en temps réel grâce à l’aérateur savant de chez Aveine !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Comment bien conserver son vin

Comment se constituer une cave à vin

Sélectionner des vins… Un vrai métier