Bonne fête papa! Offrez-lui une carte cadeau jusqu’à la dernière minute pour lui dire merci le 20 juin 😉

Comprendre le vin 12/05/21

Quel rosé pour un pique-nique ou un repas?

Avec les premiers rayons de soleil printaniers, les vins rosés font leur grand retour ! Mais attention à ne pas le sous-estimer, ni à le considérer comme simplistes. Les vins rosés peuvent être d’une très grande qualité de par leur complexité, leur richesse, leur profondeur, et surtout leur diversité. Trois Fois Vin vous guide sur le chemin du vin du carpe diem, de l’insouciance de l’instant présent, mais toujours du BONS vins (rosés) pour accompagner, entre autres, vos pique-niques et repas ! 

Le vin rosé ? Toute une histoire !

Durant l’Antiquité, les vins produits dans tout le bassin méditerranéen, en Grèce puis dans tout l’Empire romain, étaient tous des vins beaucoup plus clairs que ce que nous connaissons aujourd’hui. Les raisins étaient foulés et le jus immédiatement mis à fermenter. Pas de contact avec les moûts, pas de cuvaison, pas d’élevage : les vins étaient faiblement colorés. 

En France, on les appelle au cours du Moyen-âge ou des siècles de la Renaissance « clairet », « claret » « gris de perle » ou « œil de-perdrix » en fonction du lieu de production. Selon les Vins de Provence, on produit du vin rosé dans la région depuis 2 500 ans . Il ne s’agit pas encore d’une spécialité à proprement parlé, puisque le rosé est partout dominant, y compris quand la culture de la vigne s’étend vers le nord. L’expression « vin rosé », qui circule à partir de la fin du XVIIe siècle, apparaît d’ailleurs dans la région d’Argenteuil, en banlieue parisienne où la vigne actuelle produit encore chaque année une cuvée de Pinot noir, ainsi qu’une cuvée de Chardonnay. 

Le vin rosé en France en 2020

En dix ans, en France, les ventes de vins rosés, en volume, dans les grandes distributions ont augmenté de 20 %. Cette croissance s’explique par l’évolution des mentalités et surtout celles des plus jeunes qui consomment du vins, certes le plus souvent en apéritifs, mais aussi de plus en plus au cours des repas. 

Pendant le premier confinement, les « apéros-zoom » étaient souvent synonymes de rosé à distance. Et les chiffres le démontrent bien, puisqu’il est le seul vin à avoir connu une hausse des ventes de 3,5 %, juste pendant cette période. (chiffre bpi France). 

Les vignerons ont su faire de la France le premier pays producteur, consommateur et exportateur au monde.

Les vins rosés de Provence

La Provence représente aujourd’hui, 90 % de la production de vin dans la région. Et pour lutter contre les clichés, le Conseil interprofessionnel des vins de Provence à mis en place un guide “Pour en finir avec les idées reçues sur les vins rosés” et en particulier ceux de Provence.

Illustration issue du guide “Pour en finir avec les idées reçues sur les vins rosés”

Dégustation

En Provence, les cépages les plus courants pour les meilleures rosés sont le Grenache, le Cinsault, la Syrah, souvent avec une pointe de Cabernet-sauvignon ou de Mourvèdre. Certains offrent un caractère frais, délicieusement fruité et désaltérant, d’autres séduisent par leur fort caractère.

Petit conseil Trois Fois Vin, n’hésitez pas à consommer vos rosés avec, au moins, un an de décalage. Les arômes vont s’affiner sur des notes épicées, florales et aller plus vers les fruits mûrs qui viennent s’ajouter aux arômes de fruits blancs ou jaunes, d’agrumes et de fruits exotiques. Ils vont s’enrichirent avec le temps.

Même remarque pour la Corse, assimilable à la Provence, dont les rosés sont issus de cépages insulaires comme le Sciaccarello ou le Nielluccio que nous vous faisions découvrir avec la cuvée “Clos Alivu” un jolie rosé 2019 à déguster avec avec des rillettes de saumon, du prosciutto ou de la tapenade noire.

Les rosés du Roussillon sont en général plus colorés et plus puissants, puisqu’ils contiennent souvent plus de Carignan, de Syrah et/ou de Mourvèdre. Le Languedoc-Roussillon, a d’ailleurs, reçu le titre de “Meilleur rosé du monde 2020” au Global Rosé Masters du Drinks Business pour la cuvée “Le clos du temple” de chez Gérard Bertrand, en AOP Languedoc-Cabrières.

Les Cabernet d’Anjou, ou rosés de Loire seront fruités et doux avec une présence plus souple en bouche. Privilégier un pique-nique autour de charcuteries et un fromage frais de chèvre. Les accords seront parfaits !

Les rosés de Pinot noir en Bourgogne, Centre Loire, ou en Alsace seront quant à eux fruités et vifs sur un nez aux aromes de fruits et de fleurs avec une belle richesse en bouche. Leur légère acidité leur procure une agréable vivacité. Pour accompagner votre pique-nique autour d’une salades estivales ou pourquoi pas d’une pizza !

Bon appétit et bons rosés !

Autres articles du magazine de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

En mai, bois ce qu’il te plaît !

Accords mets-vins pour mes diners d’été

Quels accords mets/vins pour un pique-nique réussi ?

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

consequat. sem, odio quis, ipsum libero nec diam eget adipiscing tristique

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup