fbpx

Archives

En mai, bois ce qu’il te plaît !

 

En mai, l’été n’est pas loin, et le printemps nous offre de belles journées ensoleillées. C’est le mois où arrive sur les étals de marchés, la couleur éclatante des fruits et légumes comme les fraises, les tomates, les asperges ou les aubergines ! Nous souhaitions vous donner des idées d’accords légumes et fruits de mai avec quelques chouettes bouteilles à déguster, de celles que vous pouvez trouver, entre autres, dans les box Trois Fois Vin !

vin-fruit

La fraise

La fraise est la star du début du printemps et jusqu’en septembre. Il existe plus de 600 variétés de fraises à travers le monde. L’idéal est de les choisir locales et de saison ! Ce petit fruit sucré peut accompagner divinement bien un vin rouge, à condition de le choisir plutôt léger. Un pinot noir de Bourgogne comme celui du Domaine Alain Mathias, Epineuil 2018, élevé en fût de chêne, donnera la sensation de rondeur en bouche et de mordre à pleines dents dans des fruits rouges et noirs, et donc s’accommodera parfaitement aux fruits rouges comme la fraise (et la framboise un peu plus tard). Différemment, un Beaujolais léger et fruité rappellera les arômes des fraises sans prendre le dessus sur le fruit. Visez Dominique Morel et son Brouilly 2018, un vin d’une grande finesse, concentré et juteux.

La viande rouge grillée

Le barbecue est la star des beaux jours, pourquoi ne pas faire griller une belle côte de bœuf pure race d’Aubrac. LA …. pièce que tous les gourmets s’arrachent et l’escorter de pommes de terre nouvelles. L’accompagnement vin idéal se fera avec la cuvée « L’Onoriva » de 2017, du Château la Croix Martelle situé au coeur du terroir du Minervois. En langue occitane, « Onoriva » signifie « remarquable». Tout est dit ! À base de Grenache, associé à la Syrah, ce vin « remarquable » est à la fois complexe, et d’un équilibre incroyable. D’une rare élégance, aux tanins délicats et aux arômes de fruits noirs mûrs, mariez-le à une viande rouge grillée, l’union sera donc parfaite et durable ! Vous pouvez même aller, avec lui, jusqu’au fromage en servant un petit palet de chèvre au lait cru et entier de la région du Languedoc, le Pélardon. Il ira, lui-même très bien, avec des vins blancs bourguignons du type « Les Bras » 2012. Un Santenay du Domaine Michel Caillot, ample avec très longue finale saline. L’expression minérale de ce vin permet au fromage de chèvre à pâte molle, d’exprimer toutes ses saveurs ! 

La tomate

Voici un légume/fruit qui se révèle être un vrai casse-tête pour l’amateur de vin : la tomate ! Son acidité est difficile à appréhender. La solution? Miser sur la fraîcheur ! Éloignez les vins rouges trop tanniques, elle en ferait ressortir leur côté râpeux. Préférez un vin blanc frais et aromatique italien, comme par exemple le Milandola 2018 de Mario Giribaldi aux notes de fruits exotiques et de vanille douce en bouche. Ce superbe vin provient du Piémont, dans une zone vallonnée à 460 mètres d’altitude. Rendez-vous aussi avec la très estivale tomate farcie. La viande et l’assaisonnement de la farce nécessitent un jeune vin rouge comme « L’Aragone » de Julien Montagné du Clos del Rey en appellation Côte du Roussillon villages. L’Aragone révèle, dans le verre, des fruits doux et élégants. Si vous souhaitez partir sur une plus simple sauce tomate sans viande, dirigez-vous sur un vin facile à boire, léger et sans acidité (que la tomate apportera) ! Il lui faut de la fraîcheur, du fruit, et du peps !

L’aubergine

aubergine

L’aubergine, ce légume aux couleurs rutilantes, se déguste en mai puis en septembre. Cuite à la vapeur, poêlée, frite, farcie, en gratin. Elle est présente dans la ratatouille et de nombreux plats méditerranéens, mais que boit-on avec ce légume doté d’une texture moelleuse, et d’une chair douce et fondante? Relativement puissante en goût, elle réclame la même force aromatique dans le verre. On lui offrira donc un vin rouge rond et ferme dans ses tanins avec un vin issu de l’appellation Cahors qui offrira une grande intensité et densité en bouche. Celui de Benoît Aymard, le Clos d’Audhuy 2016, aura la puissance aromatique que l’aubergine appelle logiquement. Les amoureux de blancs pourront se diriger aussi vers un vin blanc sec faisant preuve de gras en bouche. On choisira ainsi un Saint-Joseph en Vallée du Rhône qui apportera de la complexité aromatique et une bouche ample. 

Autres articles du blog de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Accords mets-vins pour mes dîners d’été

Fromages et vins, les accords qui fonctionnent

Quels accords mets/vins pour un pique-nique réussi ?